Mal des transports

Grec : kinesis: mouvement.

Définition 

Le mal des transports est un malaise général s'accompagnant de symptômes dont les plus courants sont des nausées ou des vomissements qui surviennent lors d'un voyage et dus aux mouvements du véhicule (voiture, avions, bateau). Le mal de transport s'explique par les stimuli (excitation) du labyrinthe. On parle selon les cas de mal de mer, de mal d'auto, de mal de l'air, mal de train. Le mal d'avion est devenu rare avec les nouveaux jets.

Classification 

Le mal des aviateurs (en anglais aeroneurosis) se caractérise par l'apparition d'un ensemble de symptômes (syndrome) comprenant une dépression nerveuse s'accompagnant d'instabilité psychologique ou neurologique avec perturbation du caractère accompagnés le plus souvent d'une insomnie. En dehors de l'atteinte du système nerveux central et du psychisme, on constate chez la majorité des aviateurs, une fatigue des muscles avec trouble digestif et amaigrissement. Cette affection semble être le résultat d'un surmenage associé à des épisodes en altitude trop fréquents ou trop prolongés. L'anoxie qui correspond à une perturbation très importante de la distribution de l'oxygène aux tissus et hypocapnie (l'accentuation de la concentration en gaz carbonique du sang) associés au froid et à l'accélération pourraient aggraver le mal des aviateurs. Enfin, l'accélération ainsi que l'odeur de l'avion participerait également au processus physiopathologique (mécanisme expliquant la survenue d'une maladie) cette maladie.

Aucun commentaire pour "Mal des transports"

Commentez l'article "Mal des transports"