Laryngotomie

Grec : larunx, larynx et tomê : section

Définition 

Une laryngotomie est une intervention chirurgicale qui consiste à inciser (ouvrir) le larynx, sur une hauteur plus ou moins importante, et ceci sur la ligne médiane (au milieu). 

On parle de laryngotomie totale ou partielle selon l'endroit ou elle est pratiquée :

  • Au-dessus du cartilage thyroïde (laryngotomie susthyroidienne).
  • Au-dessous du cartilage thyroïde (laryngotomie intercricothyroidienne).

 

 

Généralités 

Le larynx est l'organe de la phonation situé dans le cou entre le pharynx et la trachée (partie supérieure des voies aériennes), qui est un conduit constitué d'une série de cartilages superposés permettant d'amener l'air oxygéné de l'extérieur vers les poumons, et de rejeter le gaz par les poumons vers l'extérieur.

Le larynx permet la phonation, c'est-à-dire la production des sons par les organes vocaux.

Anatomie 

Le larynx sorte de cylindre creux, est composé de 11 cartilages dont le plus volumineux est le cartilage thyroïde.

Les onze cartilages du larynx sont actionnés par l'intermédiaire de cinq muscles. Deux d'entre eux constituent les deux cordes vocales inférieures permettant la phonation. Les cordes vocales supérieures quant à elles, appelées également fausses cordes ou cordes vocales supérieures, sont beaucoup moins saillantes. 
Le cartilage thyroïde est constitué de deux lames symétriques, qui s'unissent en avant et forment un angle saillant visible sous la peau, à la face antérieure du cou : la pomme d'Adam.
Un autre cartilage, l'épiglotte ou cartilage épiglottique est une lamelle de cartilage élastique presque verticale, située au-dessus du précédent cartilage.

Le cartilage cricoïde se présente sous la forme d'une bague à chaton.

Deux autres cartilages de petit volume, les aryténoïdes sont posés sur le cartilage précédent, ils possèdent une certaine mobilité. Il en existe un à droite, et un à gauche. Ils se présentent sous la forme de petits triangles.

En arrière,ils servent de point d'attache postérieure aux cordes vocales. Celles-ci s'insèrent en avant dans l'angle du volumineux ducartilage thyroïde.

Le cartilage cricoïde, en faisant basculer cette sorte de bouclier, entraîne les pyramides aryténoïdiennes. De cette façon, les points d'attache des cordes vocales s'éloignent, et du même coup se tendent. Les muscles tenseurs sont les muscles cricothyroïdiens. 

L'hypopharynx (carrefour des voies aériennes et digestives) est la partie inférieure du pharynx. Il est situé au-dessous de l'oropharynx, et se poursuit en bas par l'oesophage cervical (du cou). 

L'innervation se fait par l'intermédiaire du nerf pneumogastrique.

Les muscles du larynx sont mobilisés grâce aux influx nerveux transportés par le nerf laryngé inférieur (nerf récurrent). La sensibilité de cet organe est obtenue par l'intermédiaire du nerf laryngé supérieur.

Le larynx comprend trois parties appelées étages :

  • L'étage supérieur (sus-glottique) situé à la hauteur de l'épiglotte.
  • L'étage moyen (au niveau de la glotte) constituant la cavité située entre les cordes vocales elles-même.
  • L'étage inférieur localisé à la partie sous-glottique.

 

Aucun commentaire pour "Laryngotomie"

Commentez l'article "Laryngotomie"