Larmoiement

Définition 

Les larmes sont constituées d'un liquide sécrété (fabriqué) par les glandes lacrymales principales et accessoires.

La quantité de larmes est habituellement de 0,1 ml par heure.

Généralités 

Le liquide composant les larmes, est proche de celui du liquide céphalo-rachidien. En effet, les larmes sont presque dépourvues de protéines, mais contiennent du sel et des antiseptiques (substances destinées à détruire les microbes) :

Les larmes sont destinées à protéger la conjonctive et la cornée (voir l'anatomie de la cornée) qui est la partie transparente l'œil, située devant l'iris, par humidification permettant ainsi de garder la souplesse, et la transparence des zones de l'œil. D'autre part, les larmes permettent également de chasser par écoulement, les corps étrangers (comme les poussières) qui ont pénétré dans l'œil, et d'aseptiser (tuer les microbes) le milieu oculaire en contact avec l'air.

                                                                            

Anatomie 

L'appareil lacrymal est constitué par l'ensemble des organes qui permettent la sécrétion, l'excrétion des larmes, et du film lacrymal. L'appareil lacrymal est constitué par ce dernier proprement dit, et par l'appareil excréteur.

L'appareil lacrymal sécréteur comprend :

  • La glande lacrymale principale (en arrière du bord supérieur de l'orbite, à l'angle externe), à l'origine de la sécrétion réflexe des larmes (irritation, émotion, lumière excessive). 
  • Les glandes lacrymales accessoires (dans la conjonctive) qui élaborent le film lacrymal permettant de recouvrir, et nourrir la cornée. Ce film lacrymal est constitué de trois couches qui sont :
    • La couche superficielle constituée de corps gras, permettant d'atténuer l'évaporation. Ce liquide est sécrété par les glandes de Meibomius (dans les paupières).
    • La deuxième couche est la couche moyenne d'origine aqueuse (constituée d'eau) permettant le transport de l'oxygène, et des éléments nutritifs qui sont sécrétés par les glandes lacrymales accessoires.
    • La troisième couche est la couche plus profonde et est constituée de mucus qui est une substance fluide, ou légèrement solide, de consistance visqueuse, d'aspect translucide, sécrétée par les glandes muqueuses, et par les cellules caliciformes, ou cellules glandulaires de la conjonctive. Ceci permet de répandre de façon uniforme le film lacrymal.
  • Les glandes lacrymales sécrètent des larmes et le film lacrymal à partir du sang grâce auquel elles sont alimentées.

L'appareil excréteur comprend :

  • Les points lacrymaux qui sont de petits orifices situés sur le bord libre des paupières à l'intérieur.
  • Les canalicules lacrymaux qui font suite aux points lacrymaux, et dont l'orientation se fait en dedans vers le sac lacrymal. Ils sont situés dans l'angle interne, et dans la paroi nasale, et sont reliés à la cavité nasale par le canal lacrymonasal.

Aucun commentaire pour "Larmoiement "

Commentez l'article "Larmoiement "