Jetage

Définition 

Écoulement nasal abondant chez l'Homme.
Ce terme a été employé par analogie à celui utilisé chez l'animal et plus particulièrement chez le cheval atteint de morve, maladie infectieuse très contagieuse chez les animaux mais rare chez l'Homme.
Cette pathologie est due à un bacille gram-négatif (type de coloration utilisé pour le mettre en évidence) du nom de Pseudomonas mallei.

Épidémiologie
Si la morve a disparu en Occident, et plus spécifiquement dans les pays où la médecine vétérinaire s'est développée, elle sévit encore en Asie, en Europe orientale, au Moyen-Orient et en Afrique.
Les germes à l'origine de cette pathologie proviennent des sécrétions (liquide fabriqué par une muqueuse constituée de cellules en contact avec l'air) qui s'écoulent du nez des animaux atteints de la morve ou de la gourme (jetage nasal), particulièrement le cheval.

Une fois que le bacille a pénétré dans l'organisme à travers la peau (voie cutanée) par l'intermédiaire d'une plaie ou d'une excoriation (écorchure superficielle), mais aussi à travers certaines muqueuses, après passage dans les voies aériennes (on parle d'inhalation) ou encore à travers la muqueuse de l'appareil digestif ou de l'œil, il pénètre dans la circulation sanguine.

Aucun commentaire pour "Jetage"

Commentez l'article "Jetage"