Intolérance au sucre chez l'enfant

Définition 

L'intolérance au sucre qui est plus rare que l'intolérance aux protéines du lait de vache ou au gluten est le résultat de l'absence, de façon passagère (transitoire) ou définitive, d'enzymes qui permettent d'hydrolyser le sucre. Une enzyme est une substance, plus précisément un bio catalyseur protéique (composé de protéines) ayant la capacité d'activer une réaction biochimique spécifique.

L'hydrolyse, pour les chimistes, plus précisément les biochimistes ou pour les chimistes spécialisés en chimie organique, est la décomposition d’un corps par fixation des ions H+ et OH- provenant de la dissociation de l’eau. Ces réactions d’hydrolyse jouent un rôle de premier ordre en biochimie et dans les synthèses organiques. Voir également régime dans le diabète sucré.

Au final l'intolérance au sucre est donc le résultat de l'absence d'hydrolyse enzymatique d'un ou de plusieurs sucres. Ceci aboutit à l'apparition d'une diarrhée aqueuse (contenant beaucoup d'eau) immédiate c'est-à-dire apparaissant dès l'absorption de sucre. Il s'agit d'une diarrhée qui entraîne des épisodes de déshydratation sévère qui récidivent régulièrement. Voir déshydratation du nourrisson.

D'autre part il s'agit d'une diarrhée acide dont la constatation doit faire évoquer le diagnostic rare d'intolérance au sucre. Pour orienter le diagnostic il est possible de se servir d'un papier à pH de bonne qualité.

Le traitement comporte la suppression des sucres incriminés.

Le diagnostic est obtenu grâce aux tests respiratoires et en particulier au test d'hydrogène expiré qui ne se pratique que dans les milieux spécialisés en pédiatrie.

Aucun commentaire pour "Intolérance au sucre chez l'enfant"

Commentez l'article "Intolérance au sucre chez l'enfant"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.