Insuffisance cardiaque (conseils)


Penser à emporter une ordonnance convenablement écrite en anglais mentionnant les quantités exactes de médicaments à utiliser mais aussi le nom des molécules entrant dans la composition de médicaments.


Conclusion
Sachant que les vacances, pour des raisons de stress, de fatigue, de manque de sommeil, de déplacement, de changement des habitudes alimentaires, de changement de literie, etc., augmentent le risque de survenue des crises d'insuffisance cardiaque, le patient doit connaître parfaitement les différents symptômes les plus importants pouvant l'alarmer.

Ce sont (liste non exhaustive) :
L'aggravation d'une dyspnée (essoufflement)
Une prise de poids
L'apparition d'œdèmes des membres inférieurs

Prévention
En dehors des conseils médicaux cités ci-dessus, il est quelquefois préférable de prendre un anxiolytique au moment du départ. La pressurisation des cabines des passagers se fait aux alentours de 5000 à 8000 pieds, ce qui entraîne une baisse de pression en oxygène relativement modérée, bien tolérée par l'ensemble des insuffisants cardiaques quand ils sont bien équilibrés c'est-à-dire répondant aux critères cités ci-dessus. Pour cette raison, l'éventualité de donner de l'oxygène en supplément à ces patients (quand ils sont bien équilibrés répétons-le) n'est pas fondée.
Toujours en ce qui concerne l'avion, les risques de survenue de thrombose (caillots sanguins) doivent être pris en considération beaucoup plus que pour les autres passagers, pour lesquels ce risque existe déjà. En dehors des conseils cités dans le texte : "phlébite et voyage ", il est conseillé aux patients insuffisants cardiaques d'éviter les vêtements serrés, de s'hydrater régulièrement et en quantité suffisante, de bouger les mollets, de marcher régulièrement, etc. Certains médecins préconisent une injection d'héparine (anticoagulant) de bas poids moléculaire avant le départ.

À l'arrivée dans le pays de destination
Le malade insuffisant cardiaque souffre quelquefois d'arythmie (troubles du rythme cardiaque) relativement fréquente, qui est quelquefois favorisée par une diminution du taux de potassium dans le sang. Cette diminution fait parfois suite à une turista (diarrhée des voyageurs). C'est la raison pour laquelle le patient doit connaître, avant son départ, les règles alimentaires, les règles d'hygiène et les médicaments utilisés en cas de survenue de cette pathologie.

Le patient doit également savoir qu'en cas de survenue d'une hyperthermie (fièvre élevée), d'une affection quelconque, il doit consulter un spécialiste dans le pays où il se trouve, de façon à obtenir un avis médical.
Dans les pays où la chaleur est importante, le patient doit savoir se réhydrater plus fréquemment que d'habitude. Il en est de même en cas de diarrhée.

L'alimentation est quelquefois bouleversée pendant les périodes de vacances. C'est la raison pour laquelle (et tout particulièrement en ce qui concerne le sel), le patient doit savoir en cas de besoin utiliser les diurétiques (médicaments luttant contre l'excès de liquide de l'organisme et susceptibles de décompenser une insuffisance cardiaque, permettant de rééquilibrer un épisode d'insuffisance cardiaque). En effet, ces médicaments, grâce à l'accentuation de l'élimination du sel et consécutivement de l'eau par l'intermédiaire des urines, diminuent la quantité de sang pompée par le cœur, redonnant de ce fait à celui-ci une fonction normale.

Un médicament doit être pris régulièrement malgré le décalage horaire.

Forum : discussions concernant "Insuffisance cardiaque (conseils)"

  • Insuffisance cardiaque. ... des traitements de médecine naturelle et des conseils sur l'insuffisance cardiaque, en particulier quelques choses sur les huiles ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Insuffisance cardiaque (conseils)"

Commentez l'article "Insuffisance cardiaque (conseils)"