Inceste féminin

Définition 

L'inceste est une relation sexuelle entre proches parents et précisément entre membres d'une même famille auxquels la loi interdit de se marier. Ce peut être par exemple le cas d'un père et de sa fille ou encore d'un beau-père et de la belle-fille.

Il s'agit d'inceste quand on constate un rapport charnel entre deux ascendants ou descendants d'une même lignée génétique comme les parents et les enfants, les frères et soeurs les grands-parents et petits-enfants. Il peut s'agir également de relations sexuelles entre des parents par alliance ou bien unis par un lien de parenté résultant d'un mariage comme les beaux-parents, le beau-fils, la belle-fille, la bru, le gendre etc.

Il existe plusieurs variétés d'inceste concernant les filles et les garçons et à l'intérieur du même foyer (plusieurs enfants). Il faut différencier les incestes masculins des incestes féminins.

L'inceste père fille, est le plus fréquent. Les pères vont doucement amener leur fille à avoir des relations sexuelles avec lui sans obligatoirement l'obliger physiquement. Il existe également des incestes violents s'accompagnant même d'actes barbares. Généralement l'homme souffre d'intoxication alcoolique ou et dépendance à une autre drogue. Il s'agit le plus souvent d'hommes autoritaires, rigides et égocentriques.

Les autres types d'inceste paternel comme l'inceste père-fils ou la beau-père-belle-fille ainsi que l'inceste avec le grand-père sont plus rares.

Les incestes féminins se caractérisent par une relation entre la mère et le fils. Il semble que ce type d'inceste soit relativement fréquent, en tout cas beaucoup plus fréquent que ce qu'on pourrait croire. Généralement la mère effectue des caresses sur les parties génitales du fils et plus rarement la pénétration. Il peut s'agir quelquefois d'actes d'exhibitionnisme ou de voyeurisme.

L'enfant, généralement, souffrira de troubles de la personnalité avec parfois un désir violent de mort à l'égard de sa mère.

Les incestes entre la mère et la fille sont rares.

En vertu du code pénal, toute personne ayant connaissance de mauvais traitements infligés à des mineurs de moins de 15 ans est tenue d'en informer l'autorité judiciaire.
Cela concerne donc également les personnes tenues au secret médical, pouvant briser la confidentialité professionnelle.
La loi réprime en outre la non-assistance à personne en danger et, sanctionne celui qui n'a pas agi pour empêcher un crime ou un délit contre l'intégrité corporelle d'autrui, alors que cela lui était possible sans risque pour lui ni pour les tiers.

Aucun commentaire pour "Inceste féminin"

Commentez l'article "Inceste féminin"