IMC (Indice de masse corporelle)

Définition 

L'indice de masse corporelle, IMC, ou indice de corpulence, se calcule de la façon suivante : poids / taille²

C’est-à-dire : Poids (en kg) divisé par [taille (en m) X taille (en m)]

Par exemple, pour un poids de 60 kg et une taille de 1m60, l’I.M.C est de :

60 / [1,6 X 1,6] = 60 / 2,56 = 23,43

Quand celui-ci est :

  • inférieur à 18,5 : on parle de maigreur
  • compris entre 18,5 et 24,9 : il correspond au poids "normal"
  • compris entre 25 et 29,9 : on parle de surpoids
  • comprise entre 30 et 34,9 : on parle d’obésité modérée
  • compris entre 35 et 39,9 : on parle d’obésité sévère
  • supérieur à 40 : on parle d’obésité massive ou morbide

L'indice de masse corporelle permet de calculer les risques d'obésité entre autres.

Le chiffre obtenu doit être compris entre 18,5 et 27,9.
Autrement dit, quand ce chiffre est situé entre 25 et 29,9 il est nécessaire de perdre du poids.
À partir de 30, on considère qu'il s'agit d'une obésité.
Inversement, quand ce chiffre est inférieur à 18,5 il s'agit de maigreur.

Quand le chiffre est égal ou supérieur à 25, l'individu a de fortes chances de présenter des problèmes de santé.
Quand le chiffre est égal ou supérieur à 30, les risques sont encore plus importants, surtout quand l'excès de poids se localise au niveau de la taille.

Certaines études ont montré que le risque de survenue de maladies concernant le coeur et les vaisseaux ainsi que le diabète était plus élevé chez les personnes présentant un surpoids localisé au niveau du ventre par rapport à ceux présentant un surpoids localisé au niveau des hanches et des cuisses.
C'est la raison pour laquelle il est intéressant de mesurer le tour de taille et le tour de hanches (le matin à jeun). Ensuite, en divisant le tour de la taille par le tour de la hanche, on obtient le rapport taille/hanche. Quand ce rapport est inférieur à 0,75, il ne semble pas y avoir de risque pour la santé. À l'opposé, quand ce chiffre dépasse 0,90, le risque est important de voir apparaître une dégradation de la santé.

Il existe une autre méthode beaucoup plus simple pour trouver le rapport taille-hanches.
Quand le tour de taille dépasse 0,90 cm et que l'indice de corpulence est supérieur à 25, le risque est élevé d'être exposé à des maladies liées à l'obésité.

De façon générale, quand un individu (surtout s'il s'agit d'une femme) présente un tour de taille supérieur à 75 cm, les risques d'être exposé à des pathologies liées à l'obésité sont plus importants, même en considérant que l'indice de masse corporelle est normal.

L'âge est un facteur également indispensable à prendre en compte pour évaluer les risques. Si la prise de poids, légère, est  normale en prenant de l'âge, elle doit rester modérée.

Pour perdre du poids, il existe quelques règles simples.
Il est nécessaire avant tout de diminuer, voire de supprimer les graisses d'origine animale, c'est-à-dire celles provenant des produits laitiers, et de certaines viandes en particulier les viandes rouges.
Il est également important de diminuer la quantité de substances sucrées et en particulier les sucres rapides (sucreries, confitures, sucre blanc, etc.). L'alcool constitue une source énergétique riche qu'il faut savoir également diminuer voire supprimer.

Enfin, l'élément le plus important sans doute est l'activité physique. Celle-ci doit être pratiquée régulièrement à raison d'une demi-heure par jour si possible ou d'une heure tous les deux jours en adoptant un rythme cardiaque pas trop élevé  (sans atteindre une fatigue et un essoufflement excessif). Il est nécessaire de signaler qu'un léger essoufflement est utile pour l'organisme.
Certaines personnes souffrant d'obésité, donc peu mobiles, ont des difficultés à effectuer des exercices physiques. Il est donc nécessaire de commencer doucement, sur de très courtes périodes les premiers jours (un quart d'heure maximum), puis d'augmenter progressivement le temps de l'exercice physique pour atteindre une demi-heure à trois quarts d'heure par jour, au fur et à mesure que les kilos ont fondu. Le but à atteindre est de transformer la masse graisseuse en masse musculaire sans toutefois que celle-ci soit hypertrophiée (trop volumineuse). Chez certaines personnes, la perte de taille ne s'accompagne pas d'une perte de poids. Ceci s'explique par le remplacement de la graisse par les muscles. Enfin, les cellules musculaires brûlent plus de calories que les cellules graisseuses même au repos, c'est la raison pour laquelle il est intéressant pour la personne en surpoids d'acquérir du muscle.

Bien entendu, dans la majorité des cas, un avis médical est nécessaire avant d'entreprendre une activité physique.

Aucun commentaire pour "IMC (Indice de masse corporelle)"

Commentez l'article "IMC (Indice de masse corporelle)"