Hydroppéritoine

Il s'agit d'une variété de péricardique chronique (évoluant dans le temps) et se caractérisant par un épaississement (pachypéricardite) du péricardique qui est la membrane de recouvrement et de protection du cœur. Progressivement se constitue une gangue dont les tissus ont perdu toute leur élasticité (fibreuse). Celle-ci est pénétrée par des îlots de graisse et quelquefois se calcifie. Progressivement cette gangue va se rétracter et enserrer le cœur dont les mouvements de pompe seront gênés, on parle d'adiastolie : difficulté de remplissage des cavités cardiaques. La maladie évolue finalement vers une insuffisance cardiaque où prédomine l'hypertension veineuse essentiellement dans la veine cave inférieure. À cela s'ajoute une importante ascite, une hépatomégalie (augmentation du volume du foie), une pseudocirrhose péricardique. La pseudo-cirrhose de Pick et Venot (en anglais pericarditic pseudocirrhosis of thé laver, appelée également. symphyse péricardo-périhépatique de Gilbert et Garnier est un ensemble de symptômes (syndrome) décrit par Pick et correspondant à une atteinte de la glande hépatique elle-même secondaire à une pathologie cardiaque due à la péricardite constrictive. On constate d'autre part au cours de cette pathologie observée chez l'adulte et se caractérisant par la pénétration à l'intérieur des cellules située entre les cellules fonctionnelles du foie.
la présence de brides de nature fibreuse provenant de la capsule du foie épaissie (périhépatite). La péricardite constrictive qui entraîne une défaillance cardiaque nécessite une péricardectomie.

Le Syndrome de Meigs (en anglais Meigs' syndrome), appelé également syndrome de Démons-Meigs est un ensemble de symptômes se caractérisant par la survenue d'une ascite, la présence d'un hydrothorax (présence de liquide dans le thorax) en grande quantité et récidivant rapidement après ponction. Cette pathologie est liée au développement d'une tumeur de nature bénigne de l'ovaire, généralement un fibrome. Elle guérit complètement après l'ablation de la cause (tumeur).

L'endocardite de Löffler (en anglais : Löffler 's endocarditis), appelé également endocardite pariétale fibroplastique avec éosinophilie sanguine, endomyocardiopathie à éosinophiles, fibrose endomyocardique. Il s'agit d'une affection cardiaque rare qui apparaît chez l'homme vers l'âge de 40 ans et qui se caractérise par la présence à l'intérieur des cavités du cœur d'une couche épaisse constituée de tissu ayant perdu son élasticité (tissu fibreux), de couleur nacrée.

Le syndrome de Budd-Chiari est une pathologie rare survenant le plus souvent chez les sujets jeunes entre 30 et 40 ans et se caractérisant anatomiquement par une oblitération des veines sus-hépatiques (veines qui débouchent du foie pour rejoindre la veine cave inférieure).

La Maladie De Banti (en anglais Banti's disease) est une affection qui survient chez des sujets jeunes, et qui se caractérise par une splénomégalie (augmentation de volume de la rate), une anémie d'installation progressive s'accompagnant de période de rémissions, puis d'une cirrhose associée à une ascite.

L'anasarque fœto-placentaire de Schridde (en Anglais Schridde's disease), appelé également hydrops universus congenitalis, maladie de Schridde cette pathologie correspond à un anasarque volumineux s'accompagnant d'ascite, d'une augmentation très importante du foie et de la rate, est le plus souvent observée chez des prématurés de 7 mois. Quelquefois il s'agit d'enfants mort nés, morts pendant le travail (période précédant l'accouchement) ou ne vivant que quelques heures. L'anasarque est l'œdème généralisé se situant sous la peau (tissu cellulaire sous cutané) accompagné d'un épanchement dans les cavités constituées par les séreuses. L'examen montre un placenta gros et oedémateux. Les analyses sanguines dévoilent un nombre très élevé de globules rouges possédant un noyau nucléé(érythroblastes) associé à une élévation importante des globules blancs (leucocytose) et à une variété de globules blancs immatures. Il s'agit d'une des formes de la maladie hémolytique du nouveau-né (érythroblastose) .

Le syndrome de Escamilla-Lisser-Shepardson (en anglais EscamillaLisser-Shepardson syndrome) appelé également myxoedème interne correspond à un type (rare) d'insuffisance de sécrétion de l'hormone thyroïdienne (hypothyroïdie) survenant chez l'adulte mais sans myxoedème cutané. Le myxoedème se caractérise par la pénétration d'eau dans la peau, donnant aux malades un aspect bouffi. Au cours de ce syndrome on voit apparaître une ascite et des épanchements péricardiques (entre les membranes de protection de recouvrement du cœur) ainsi qu'une atonie (perte de puissance musculaire) musculaire concernant le cœur, la vessie et les intestins. Certaines patientes présentent des ménorragies (écoulement menstruelle anormalement abondante), une anémie et une hypercarotinémie (élévation du taux de carotine dans le sang).

La maladie de Whipple est une maladie extrêmement rare, appelée également lipodystrophie intestinale, et se caractérisant par l'infiltration de certains tissus de l'organisme par des globules blancs chargés de germes. La maladie de Whipple atteint plus particulièrement les ganglions lymphatiques de l'intestin et du mésentère (repli du péritoine unissant l'intestin grêle à la paroi de l'abdomen). L'infiltration (l'envahissement) est constituée par des globules blancs contenant des débris de bactéries, de lipides (graisses) et des fragments de lipides (acides gras). L'origine de cette maladie, essentiellement masculine, n'est pas encore identifiée. On pense à un déficit immunitaire susceptible de perpétuer une infection par une bactérie appelée Tropheryma whippeli.

Le foie glacé de Curshmann (appelée également frosied liver) est un foie entouré d'une capsule de Glisson ayant augmenté d'épaisseur et de couleur ( nacrée). Cette affection est due à une périhépatite adhésive. Il s'agit d'une inflammation des tissus et des organes au voisinage du foie (périhépatite) se traduisant par une douleur vivre de l'hypochondre droit (zone située sous les côtes à droite. Le foie glacé se traduit cliniquement par une ascite qui récidive, associée à une hypertension dans le réseau circulatoire veineux portal. Le foie glacé acquiert souvent une consistance cirrhotique.

La schistosomiase appelée également schistosomose, bilharziose, est une maladie parasitaire due à la pénétration à travers la peau, d'un ver, le trématode, du genre Schistosoma (plus communément bilharzie). Celui-ci se loge dans les veines et la maladie est susceptible de se manifester par des signes locaux ou par des symptômes dus à une atteinte des viscères. Cette maladie touche environ 200 millions d'habitants des zones rurales à travers le monde. La gravité de la maladie se mesure par le nombre d'œufs retrouvés par gramme de selles.

La maladie gélatineuse du péritoine de Péan et Werth (en anglais : gelatinous ascites) correspond un épanchement de consistance gélatineuse dans le péritoine. Ce liquide provient de la rupture d'un kyste mucoïde dans l'abdomen, le plus souvent kyste de l'ovaire ou kyste de l'intestin. On assiste quelquefois à la survenue de métastases tumorales sur le péritoine.

Composition
Le liquide d'ascite peut être jaune clair c'est-à-dire de la couleur des urines il est alors de nature sérofibrineuse c'est-à-dire constitué de sérosité et de fibrine. Il s'agit d'une protéine du plasma sanguin (partie liquidienne du sang ne contenant pas les globules rouges, blancs et les plaquettes) fabriquée par le foie et jouant un rôle déterminant dans la coagulation sanguine. La fibrine est obtenue grâce au fibrinogène, qui est également une protéine fabriquée par le foie.
Il peut également être de coloration tirant sur le rouge et contient alors du sang (ascite hémorragique).
Chez quelque patient l'ascite est verte (contenant de la bile), voir gélatineuse (maladie gélatineuse du péritoine) ou contient de la graisse émulsionnée (ascite chyliforme ou chyleuse).
L'analyse chimique de ce liquide permet de faire la distinction entre le liquide riche en protéines et celui pauvres en protéines c'est-à-dire les exsudat et les transsudats. Dans le premier cas il s'agit du résultat d'un processus inflammatoire ou infectieux. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire de faire une recherche de germes pathogènes et de cellules d'origine tumorale dans le liquide.

Symptômes
Une quantité peu importante d'ascite n'est pas décelable spontanément. Pour la mettre en évidence il est nécessaire de pratiquer une ponction (prélèvement) ou une échographie abdominale. Par contre une ascite volumineuse provoque :
Une distension de la cavité abdominale visible par un gonflement de l'abdomen et qui va en augmentant.
Une augmentation de poids
Plus souvent une ascite majeure entraîne :
Une anorexie (perte d'appétit)
Des nausées
Une gêne respiratoire, surtout si à l'épanchement péritonéal s'associe...
Un épanchement pleural
Des palpitations (peu fréquentes)
Une augmentation de l'abdomen portant également le nom de batracien (en anglais frog belly. Il s'agit le plus souvent d'une ascite ancienne se caractérisant par un élargissement des parties latérales, faisant ressembler l'abdomen du patient à un ventre de grenouille.

L'examen du patient montre selon l'intensité de l'ascite :
Le signe du ballottement (en anglais ballottement mouvements) qui est le mouvement de va et-vient communiqué à un organe ou à une tumeur et renvoyé d'une main à l'autre au cours du palper avec les deux mains (palper bimanuel).

La sensation de flot (en anglais fluid thrill) qui est le symptôme survenant en présence d'une ascite. Une main est posée à plat sur le côté droit (flanc). Celle-ci recueille, perçoit le choc provoqué par la percussion du côté opposé du corps.

Les vibrations de Brun qui sont les vibrations perçues par la main qui est posée à plat sur la paroi de l'abdomen au moment où le sujet parle. Il s'agit là d'un signe d'ascite à son début. Il disparaît dès que la sensation de flot (voir ci-dessus) est perceptible.

Le signe de Forgue qui est un signe qui permet de faire la distinction entre une ascite enkystée dans la partie avant de l'abdomenet un kyste de l'ovaire. Le sujet doit être assis, laissant apparaître alors une saillie oblongue entre les deux muscles droits de l'abdomen, en présence d'une ascite. Les kystes quant à lui n'entraîne pas de déformation.

Le signe du glaçon de Létienne correspond choc en retour du foie. Il peut s'agir également d'une tumeur située dans le péritoine relativement mobile, de la rate intrapéritonéale. En cas d'ascite, grâce à une palpation relativement brusque et saccadée de l'abdomen, ce signe devient positif.

Les examens complémentaires et plus particulièrement l'échographie permet de mettre en évidence le diagnostic et de guider la ponction.
La ponction de l'ascite (transabdominale est indiquée pour déterminer la cause de l'ascite. On prélève ainsi environ 50 à 100 ml de liquide. Quelquefois cette ponction est indiquée comme traitement.
L'examen du liquide d'ascite (voir composition) montre un taux de protéines inférieures à 20 grammes par litre quand il s'agit d'un transsudat. La déshydrogénase lactique (LDH) est normale, les globules blancs (environ plus de 75 % de monocytes) ne dépassent pas 500 par micro litre .

Quand il s'agit d'un exsudat le liquide contient une quantité de protéines supérieure à 20 grammes par litre.
Quand il s'agit d'une ascite infectieuse le nombre de leucocytes dépasse 500 par micro litre avec plus de trois quarts des polynucléaires et un taux des protéines pouvant atteindre à ce moment-là ou dépasser 30 g par litre.
Quand il s'agit d'une ascite chyleuse le taux de corps gras est supérieur à 4 g par litre. Il s'agit essentiellement de triglycérides. Cette variété d'ascite s'observe avant tout dans les cancers digestifs.
L'examen des bactéries mis en culture met en évidence essentiellement du colibacille et d'autres espèces tel que le streptocoque. Le bacille de la tuberculose est rarement mis en évidence au cours de la péritonite tuberculeuse.

L'examen des cellules (cytologie) au cours d'une ascite d'origine infectieuse montre la présence d'un chiffre supérieur à 10 000 leucocytes par micro litre . Il s'agit essentiellement des polynucléaires. En présence d'une péritonite d'origine tuberculeuse environ 1000 leucocytes par micro litre et essentiellement des lymphocytes sont mis en évidence. Il est possible quelquefois de poser le diagnostic de cancer à partir d'un examen des cellules provenant de la ponction de l'ascite.

Complications (liste non exhaustive)
La rupture, rare, de l'ombilic est une des complications due à l'accumulation de l'ascite en très grande abondance. à ce phénomène s'associe quelquefois un épanchement pulmonaire au niveau de la plèvre (membrane de recouvrement et de protection des poumons)

Certains patients peuvent présenter une hypotension (baisse de la tension artérielle) surtout en cas de prélèvement supérieur à 1500 ml.

Le syndrome hémorragico-ascitique de Fiessinger et Messimy est un ensemble de symptômes qui survient chez un malade présentant une cirrhose du foie. Ce syndrome se caractérise par la survenue d'hémorragies brutales provenant de l'estomac ou des intestins. Elles sont suivies d'anémie qui persiste est le plus souvent après 1 semaine à 2 semaines voir trois jours, d'ascite. Le patient présente rarement des troubles de la coagulation. Le pronostic de cette affection est grave : on constate la survenue d'une insuffisance hépatique sévère.

Le diagnostic ainsi que la recherche de la cause de l'ascite s'effectuent par ponction d'ascite avec analyse biologique du liquide.

Diagnostic différentiel (il ne faut pas confondre l'ascite avec : liste non exhaustive)
Une grossesse
Un kyste de l'ovaire

Le traitement repose essentiellement sur celui de la cause ainsi que sur les ponctions évacuatrices lorsque la gêne respiratoire devient trop forte ou quand l'épanchement est trop volumineux.
Les protéines qui se trouvent dans le liquide d'ascite ne sont pas dans l'organisme c'est la raison pour laquelle on constate un manque d'eau, d'électrolytes (sodium, potassium etc.) et un manque de protéines qu'il est nécessaire de compenser par des perfusions intraveineuses.
L'utilisation du diurétique en cas de cirrhose est dangereuse. En effet ils sont susceptibles d'aggraver la diminution de la quantité de sang circulant et d'entraîner des troubles concernant les électrolytes (sodium potassium etc.). En cas de réduction d'apport de sel et d'eau il est nécessaire d'administrer une variété de diurétique appelé la spironolactone à raison d'environ 100 à 400 mg par jour. Si, malgré ceci le traitement est mis en échec il faut alors associer un autre diurétique : le furosémide à raison de 20 à 80 mg par jour. Dans tous les cas la perte de poids ne doit pas dépasser ½ kilo par jour.
La ponction d'ascite se fait quand l'ascite est volumineuse c'est-à-dire supérieure à 2 à 3 litres avec des douleurs une gêne à la respiration. Le prélèvement peut aller jusqu'à 5 litres mais doit s'accompagner d'une perfusion intraveineuse d'albumine sans adjonction de sel, soit 8 g par litre de liquide prélevé.

En présence d'une ascite infectée certaines équipes préconisent une antibiothérapie de manière empirique (aminoglycosides, ampicilline, céphalosporines). Le traitement anti-infectieux est adapté aux résultats de l'antibiogramme.
Quand présence d'une péritonite bactérienne spontanée, ce sont les céphalosporines qui sont utilisées.

Certaines équipes vident l'ascite et à réinjecte les protéines qui sont contenues dans le liquide d'ascite sous une forme concentrée après avoir enlevé l'eau et le sel. Cette méthode est particulièrement utilisée quand il existe des ascite rebelles.

La valve où le shunt de Le Veen et le dispositif qui comporte un cathéter (tube souple et fin associé à une valve à soupape) permettant d'effectuer une dérivation entre le péritoine et la veine jugulaire (dérivation péritonéojugulaire) du liquide de certaines ascites qui récidivent et qui deviennent invalidantes.

Remarque
La classification de Child (en anglais Child's classification) permet de répartir les cirrhoses en trois classes dont la gravité va en augmentant (A, B et C). Cette classification se fait selon :
L'état nutritionnel du patient
La présence ou pas d'une encéphalopathie
La présence ou pas d'une ascite ascite
Le dosage de l'albumine et de la bilirubine dans le sang.
La Classification de Child a été modifiée par Pugh et tient compte en plus des critères cités précédemment du taux de prothrombine.

Aucun commentaire pour "Hydroppéritoine"

Commentez l'article "Hydroppéritoine"