Grossesse et varices

Définition 

Durant la grossesse les problèmes concernant les veines sont susceptibles de survenir essentiellement à partir du sixième mois de grossesse car le foetus grossit, et de ce fait, pèse de plus en plus lourd. Ce phénomène facilite l'apparition de varices qui sont de petites taches bleues se localisant au niveau de la peau. Les varices sont le résultat d'une dilatation c'est-à-dire d'une agrandissement important des veines des jambes. Ce sont tout particulièrement les femmes souffrant déjà d'une surcharge pondérale (excès de poids :) qui sont prédisposées à avoir des varices. Mais les femmes sans excès pondéral peuvent également, moins fréquemment, voir apparaître des varices.

Les varices sont susceptibles d'apparaître soit au niveau des jambes, et moins fréquemment au niveau des cuisses et de la vulve. Généralement elles sont de nature héréditaire c'est-à-dire que leur transmission se fait de la mère à la fille. Ce sont essentiellement les personnes qui souffraient de varices avant la grossesse qui voit celles-ci s'accentuer surtout si les conditions professionnelles sont particulièrement pénibles. Il s'agit entre autres des professions au cours desquelles la patiente doit piétiner (coiffeuse, commerçante etc.).

La femme enceinte est beaucoup plus menacée à cause du volume important de l'utérus qui comprime les veines à l'intérieur de l'abdomen (ventre). Ceci survient essentiellement quand la future maman s'allonge. En effet, dans ces conditions le sang contenu à l'intérieur des veines présentes des difficultés à retourner vers le cœur ce qui entraîne une dilatation des veines à cause de la pression à l'intérieur de celles-ci, pression liée à la trop grande quantité de sang veineux. Cette poussée du sang veineux aboutit à son accumulation à l'intérieur des jambes, et ceci est accentuée par la diminution de l'élasticité du tissu qui compose la veine à la suite des modifications hormonales liées à la grossesse. Voir également phlébite.

D'autre part durant la grossesse le volume sanguin général est également augmenté. Ceci est nécessaire pour que le fœtus soit convenablement nourri. La pompe cardiaque va également s'accélérer ce qui sollicite davantage les veines.

Une de ces hormones, la progestérone, dont le but est d'assouplir les tissus (les chairs qui composent l'organisme de la maman et celui du fœtus) est sécrétée en plus grande quantité. Cette sécrétion accrue va entraîner une dilatation des veines et un affaiblissement de la paroi, plus précisément une diminution de la tonicité des veines c'est-à-dire que celles-ci sont beaucoup plus souples et auront donc plus tendance à se dilater.

Il s'agit d'un ensemble de phénomènes naturels susceptibles d'expliquer l'apparition des varices. Ce processus explique également les sensations de jambes lourdes et les crampes que ressent la femme enceinte.

Il n'existe pas de traitement pour lutter contre l'apparition des varices durant la grossesse. On peut uniquement parler de prévention. Pour cela la gymnastique quotidienne comme par exemple la marche (cela est quelquefois déconseillé à cause de contraction prématurées) et les battements de jambes sont efficaces. Le fait de dormir les jambes surélevées est également important pour prévenir l'apparition de varices durant la grossesse.

Il existe une technique de massage qui est susceptible de soulager cette sensation désagréable de jambes lourdes. Il est nécessaire pour cela de s'allonger sur le dos et de mettre les jambes contre un mur, à la verticale. Le massage doit commencer au niveau de la plante des pieds. Il se pratique à l'aide de l'autre pied puis il est nécessaire de descendre ensuite vers l'intérieur des jambes et faire ceci sur toute la longueur.
Les mains sont ensuite utilisées pour masser l'intérieur des cuisses de manière vigoureuse.
Chaque jambe est massée de cette manière, alternativement.
Le but de ce type de massage est de permettre de faire circuler le sang veineux de la plante des pieds vers la racine des membres inférieurs. Son efficacité est directement dépendant de la durée du massage c'est-à-dire environ 10 minutes au minimum. Le massage doit, d'autre part, être effectué le soir, surtout quand la journée a été éreintante.
Les bains de pieds dans l'eau fraîche ont pour but de raffermir les veines et donc d'aboutir à leur vasoconstriction c'est-à-dire à la diminution de leur calibre. Ceci favorise le retour veineux vers le cœur.

La sclérose c'est-à-dire la destruction des varices durant la grossesse n'est pas souhaitable.
À l'opposé, après l'accouchement il est possible de retirer les varicosités c'est-à-dire les veines dilatées en procédant à des miniscléroses. Cette technique a éventuellement l'avantage d'être peu douloureuse mais néanmoins efficace. Voir insuffisance veineuse (traitement)

Aucun commentaire pour "Grossesse et varices"

Commentez l'article "Grossesse et varices"