Gros enfant (et génétique)

1

Définition 

Les facteurs à l'origine du surpoids de l'enfant sont de mieux en mieux identifiés. Il semble logique qu'un enfant ayant des parents obèses doive subir la dure loi de l'hérédité et devenir obèse à son tour. La génétique, quant à elle, n'explique pas la totalité des cas d'obésité. Les facteurs environnementaux sont maintenant convenablement identifiés.

Classification 

  • Un retard de croissance intra-utérin permet de prévoir un surpoids à l'âge prépubertaire et pubertaire.
  • Un poids inférieur à la moyenne à la naissance est également un facteur d'obésité à l'adolescence. Pour toutes ces raisons, la prise en charge pédiatrique de ces enfants est nécessaire.
  • Il semble que l'introduction de nouveaux aliments, faite dans des conditions psychoaffectives parfois délabrées, puisse entraîner des habitudes alimentaires désastreuses plus tard.
  • La diversification alimentaire, si elle intervient trop précocement aux dépens des produits laitiers, représente également un facteur de risque de surpoids et d'obésité.
  • Une étude américaine portant sur 20 000 adolescents a montré que les risques de surpoids survenaient plus fréquemment chez les enfants ayant eu une maturation sexuelle précoce avant l'âge de 10 ans.
  • Le grignotage quant à lui représente actuellement 25 % de l'ensemble des calories absorbées en une journée par les enfants américains. Il s'agit essentiellement de pizzas, de friandises, de chips, associés à un déficit en fibres issues des légumes et en protéines provenant du lait ou du poisson.
  • Aucun commentaire pour "Gros enfant (et génétique)"

    Commentez l'article "Gros enfant (et génétique)"

    Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.