Glinide

Il ne s'agit pas d'une nouvelle classe thérapeutique mais d'une nouvelle famille d'insulinosécréteur (permettant de sécréter de l'insuline) c'est-à-dire de molécules agissant de la même manière que les sulfamides c'est-à-dire par les mêmes voies.

Mécanisme de fonctionnement
Par rapport aux autres antidiabétiques, les glinides ont une action rapide et des effets immédiats autorisant une action efficace sur la glycémie (taux de sucre dans le sang) postprandiale (après les repas).

Avantages
Les risques d'hypoglycémie (taux de sucre dans le sang) semblent moins importants que pour les autres médicaments ayant une action contre le diabète de type 2 (diabète non insulinodépendant). En effet, l'élévation de la glycémie après les repas est en corrélation étroite avec les risques cardio-vasculaires.
Enfin, la tolérance de ces nouvelles molécules semble excellente.

Ces médicaments doivent être pris à chaque repas apportant une certaine souplesse. Ils n'empêchent pas les conseils hygiènodiététiques apportés habituellement aux diabétiques.

Aucun commentaire pour "Glinide"

Commentez l'article "Glinide"