Fluorescéine (fluorescéinate de sodium)

Produit fluorescent, la fluorescéine (fluorescéinate de sodium ou parfois un autre produit, le vert d’indocyanine), permet de pratiquer l’angiographie rétinienne, afin de visualiser la rétine et la choroïde (membrane mince située entre la sclérotique et la rétine), et plus particulièrement leur vascularisation. Grâce à cet examen, il est possible d’effectuer une analyse précise des anomalies circulatoires de la rétine.

La fluorescéine injectée est indolore, sauf bien entendu si le colorant passe à côté de la veine, ce qui ne doit pas inquiéter et qui est sans gravité.

Avant l’injection, l’ophtalmologiste procède à un examen du fond d’œil et à la prise de différents clichés.

Une fois l’injection effectuée, le colorant est transporté à travers le courant sanguin dans le réseau artériel et veineux de la rétine. Cet examen est un moyen irremplaçable pour connaître les anomalies et les maladies des vaisseaux de la rétine.

Indication

L’angiographie est particulièrement utile pour établir le diagnostic et le traitement de certaines pathologies de l’œil. Elle permet de guider le traitement surtout quand celui-ci nécessite une photocoagulation au laser. La rétinopathie secondaire à un diabète ou à une dégénérescence de la rétine nécessite une angiofluorographie.

L’angiographie rétinienne se réalise en ambulatoire (sans hospitalisation). Cet examen nécessite une dilatation préalable des pupilles. Pour cette raison, il est conseillé au patient de venir soit accompagné, soit en transport public. En effet, le retour au domicile seul est contre-indiqué en raison de l’incapacité du patient à conduire son véhicule.

Effets secondaires et indésirables

Chez certains patients, il faudra parfois envisager la prise de médicaments pour éviter les effets secondaires susceptibles de survenir après l’injection de la fluorescéine (allergie ou effets secondaires) :

  • Coloration jaune de la peau et des parties visibles, comme le blanc de l’œil et les muqueuses, survenant quelques minutes après l’injection et disparaissant complètement au bout de six heures environ
  • Coloration jaune des urines
  • Coloration verte des selles en cas d’utilisation du vert d’indocyanine pour effectuer l’examen.

  • Nausées
  • Vertiges, voire malaises devant disparaître après avoir allongé le patient
  • Vomissements susceptibles de survenir une à deux minutes après l’injection mais disparaissant en quelques secondes
  • Prurit (démangeaison)
  • Réactions allergiques avec choc anaphylactique qui se traduit essentiellement par une insuffisance circulatoire aiguë pouvant entraîner la mort. Des troubles respiratoires et cutanés peuvent apparaître plus tardivement si l’individu est encore en vie. Le traitement d’urgence de ces chocs fait appel à la corticothérapie en injections (cortisone).
  • Bronchospasme (diminution de calibre des bronches)

 

Contre-indications

  • L’utilisation des bêtabloquants et de certains autres médicaments est déconseillée
  • Il est nécessaire de prévenir le radiologue en cas d’antécédents allergiques (cutanés, respiratoires ou alimentaires)

  • Ne pas utiliser le vert d’indocyanine en cas de grossesse .

  • Allaitement : il existe une excrétion de fluorescéine dans le lait maternel. Pour cette raison, il est conseillé d’interrompre l’allaitement pendant les 2 jours suivant l’examen. En ce qui concerne l’indocyanine les effets liés à l’allaitement ne sont pas connus

 

Questionnaire généralement proposé au patient devant effectuer une angiographie rétinienne

 

Le médecin interroge le patient sur les points suivants :

  • allergie à certains aliments comme les crustacés,
  • maladies cardiaques ou pulmonaires,
  • antécédents d’anesthésie,
  • grossesse,
  • antécédent d’angiofluorographie

 

 

Aucun commentaire pour "Fluorescéine (fluorescéinate de sodium)"

Commentez l'article "Fluorescéine (fluorescéinate de sodium)"