Fistulographie

Définition 

La fistulographie permet de rendre visible le trajet d'une fistule grâce à un examen radiographique.

La fistulographie nécessite une opacification préalable en utilisant un produit de contraste contenant de l'iode hydrosoluble.

S'il s'agit d'une fistule qui s'ouvre à la peau comme par exemple la fistule anale, le produit iodé est introduit par l'orifice que l'on aperçoit au niveau de l'anus et ceci en utilisant un petit cathéter.

Une fistule interne située entre deux viscères ne peut pas être abordée et explorée facilement. Pour cela il faut, dans certain cas, procéder à l'opacification d'un des deux viscères ce qui permet de révéler la fistule sur la radiographie grâce à la mise en évidence du passage du produit de contraste iodé dans l'autre viscère.

Il est procédé à la prise de plusieurs clichés radiographiques que l'on complète parfois. Ces différents examens permettent de visualiser le trajet de la fistule (trajet fistuleux) ainsi que ses rapports avec les organes de voisinage et la présence éventuelle d'un abcès. L'ensemble des données ainsi obtenues permet d'envisager un projet thérapeutique.

De façon générale la fistulographie est le plus souvent faite avant une intervention chirurgicale.

La fistulographie entraîne des effets secondaires en fonction de la technique utilisée pour mettre en évidence la fistule.

La fistulographie simple n'occasionne peu d'effet délétère. Il s'agit d'examen simple qui n'ont pas  de contreindications ou très peu sauf éventuellement une allergie à l'iode.

Chez certains patients par contre il s'agit de situations plus complexes. Dans ce cas la fistulographie ne doit pas être effectuée mais, à la place, l'équipe médical pratique une endoscopie, une échographie, un scanner, une imagerie médicale de façon générale (IRM).

Aucun commentaire pour "Fistulographie"

Commentez l'article "Fistulographie"