Émulsion

Terme issu du latin emulgere : traire.

Liquide ayant apparence du lait et contenant en son sein de fines particules de corps gras elles-même très divisées.

Plus précisément une émulsion est une dispersion d'un liquide au sein d'un autre avec lequel il n'est pas miscible (il ne peut pas se mélanger).

On distingue :
Une émulsion stable et instable
Une émulsion naturelle comme le lait
Une émulsion artificielle telle que la pommade
(En photographie une émulsion est constituée de gélatine et le plus souvent d'un sel d'argent photosensible).

Les acides biliaires sont des produits fabriqués par le foie et sécrétés dans la bile où ils sont stockés. Permettent de maintenir le cholestérol sous forme soluble. Lorsque la bile parvient dans l'intestin grêle après un repas, ces acides biliaires vont favoriser la solubilisation, l'homogénéisation l'émulsification (dissolution) et l'absorption des graisses provenant des aliments. L'homogénéisation consiste plus précisément à disperser la crème (ensemble des corps gras) dans la phase aqueuse (l'eau) du lait. Autrement dit les sels biliaires permettent la division des grosses molécules de matière grasse qui entrent dans l'intestin grêle en millions de fines gouttelettes exposant ainsi une surface importante à l'action des enzymes digestives venant s'attaquer aux lipides (corps gras).
Plus précisément ces acides biliaires vont émulsionner les lipides (corps gras). Puis de l'intestin, ils se transforment en partie en acides biliaires secondaires (acide désoxycholique et lithocholique). Ensuite les acides biliaires sont absorbés dans le sang puis retournent vers le foie qui peut à nouveau les excréter. On parle de cycle entérohépatique.
Le sang quant à lui contient également de petites quantités d'acide biliaire et leur concentration augmente d'ailleurs au cours de certaines maladies du foie et notamment celles qui se caractérisent par une rétention anormale de bilirubine telles que les cholestases.

Plus précisément ont distingue :
Les acides biliaires primaires c'est-à-dire l'acide cholique et l'acide chénodéoxycholique qui sont transformés (conjugués) dans le foie en acides aminés (éléments de base constituant une protéine). L'acide cholique et l'acide chénodéoxycholique sont précisément les sels biliaires. Quand ils sont associés à la glycine (glycocolle) et à la taurine ainsi qu'à des ions (atome ayant perdu ou gagner des électrons) sodium et potassium, ils donnent les sels biliaires, stockés dans la vésicule biliaire ils vont permettre de digérer des graisses après leur libération de l'intestin.

Les acides biliaires secondaires (acide désoxycholique et acide lithocholique qui sont formés dans l'intestin à partir des éléments cités ci-dessus par une transformation (déshydroxylation bactérienne).

Aucun commentaire pour "Émulsion"

Commentez l'article "Émulsion"