Embolie mercurique

Définition 

L'embolie mercurique ou embolie de mercure survient dans diverses circonstances. Il peut s'agir par exemple d'une intoxication par du mercure provenant d'un thermomètre qui a été cassé maladroitement à l'intérieur du rectum (voir iconographie). L'embolie mercurique peut également être le résultat d'utilisation de mercure par un toxicomane qui désirait se doper afin d'augmenter ses performances musculaires. Enfin, ce type d'affections peut survenir chez des individus concernés par une maladie psychiatrique.

Les symptômes présentés par les patients atteints d'embolie mercurique sont parfois absents ou très pauvres. Néanmoins certains malades souffrent de problèmes respiratoires à type de détresse respiratoire aiguë. Simplement parfois il ne s'agit que d'une pneumopathie aiguë c'est-à-dire une atteinte pulmonaire qui passe parfois inaperçue.

La radiographie des poumons met en évidence la présence de gouttelettes de mercure à l'intérieur de l'appareil respiratoire (voir la vidéo) sous la forme d'une hyperdensité millimétrique de densité métallique. Quelquefois les gouttelettes sont regroupées et visibles en plein milieu des poumons ou bien dans les organes situés en dessous du diaphragme c'est-à-dire le foie ou la rate.

En cas d'injection intraveineuse il est possible de retrouver des petites microparticules de mercures au niveau des points d'injection c'est à dire au plis du coude essentiellement.

Aucun commentaire pour "Embolie mercurique"

Commentez l'article "Embolie mercurique"