Ecstasy

Substance stupéfiante entraînant des effets euphorisants et psycho-stimulants.

L'ecstasy possède une structure voisine de celle de l'amphétamine, mais également de la mescaline (issue d'un cactus appelé peyotl, dont Carlos Castaneda décrit les effets dans son roman " L’herbe du diable ou la petite fumée ").

La sérotonine est un neuromédiateur (substance voisine d'une hormone permettant le passage de l'influx nerveux entre deux cellules nerveuses) sécrété essentiellement au niveau de l'hypothalamus. Cette zone du cerveau est une région située sous le thalamus et au-dessus de l’hypophyse. L’hypothalamus joue un rôle de premier plan dans certains mécanismes (sommeil, régulation de l’eau, des sucres et des corps gras) et la thermorégulation. L'ecstasy, en favorisant la sécrétion de sérotonine, modifie les fonctions de cette zone du cerveau et entraîne des dérèglements de tout l'organisme, dérèglements recherchés par ceux qui l'utilisent.

Ce stupéfiant est susceptible d'entraîner des problèmes graves chez certains individus atteints de décompensation cardiaque, rénales ou présentant un dérèglement hormonal (hyperthyroïdie : sécrétion accrue d'hormones thyroïdiennes).

L’état de dépendance, de psychose puis de dépression secondaire à l'utilisation de l'ecstasy font de cette drogue un fléau.

Aucun commentaire pour "Ecstasy"

Commentez l'article "Ecstasy"