Ecouter une musique joyeuse diminuerait l'empathie

1
Une musique joyeuse diminuerait l'empathie

Définition 

L'empathie est la "faculté intuitive de se mettre à la place d'autrui, de percevoir ce qu'il ressent" (Larousse).

 

Généralités 

D'après des neuroscientifiques chinois de l'université de Shenzen, écouter de la musique joyeuse empêcherait notre cerveau de réagir de manière « normale » à la vue d'une personne qui souffre.

Pour en arriver à cette conclusion, ces neuroscientifiques ont fait écouter de la musique joyeuse à un certain nombre de volontaires et leur ont ensuite montré des photographies d'une personne en train de couper des légumes à l'aide d'un couteau de cuisine.
Certaines de ces photographies montraient cette personne s'entailler la main par inadvertance et au même moment, les neuroscientifiques observaient la réaction des volontaires.
Pour cela, bonnet muni d'électrodes captant les courants électriques produits par leur cerveau, ces ondes représentant la sensibilité immédiate et spontanée de leur cerveau face à la douleur d'autrui.

Les scientifiques ont ainsi pu constater que ces ondes étaient très limitées chez les personnes ayant écouté de la musique joyeuse, contrairement aux personnes ayant écouté une musique triste, qui avaient une réaction cérébrale plus intense devant la personne blessée.

Les psychologues expliquent ce phénomène par l'écart entre les émotions que nous ressentons et celles éprouvées par la personne qui souffre.
En effet, ces derniers émettent l'hypothèse que tout ce qui diminue la ressemblance entre soi et une personne en désarroi, limite également l'empathie que nous pourrions éprouver à l'égard de cette personne.
La ressemblance peut être physique mais on sait maintenant que cette ressemblance peut aussi être émotionnelle.

 

 

Crédit photo : Pixabay.com

Aucun commentaire pour "Ecouter une musique joyeuse diminuerait l'empathie "

Commentez l'article "Ecouter une musique joyeuse diminuerait l'empathie "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.