Druse drusen

Voir également dégénérescence maculaire, macula.

Terme issu de l'allemand druse au pluriel drusen : nodule minéral.

Dépôts hyalins apparaissant au cours de la dégénérescence maculaire et sans doute secondaires à une accumulation de déchets métaboliques (due à la destruction des tissus et des cellules).

Le terme de hyalin traduit un aspect caractéristique qualifiant la transparence comme du verre que peuvent prendre certains composants de l'organisme (artérioles, tissus, cellules). Une substance hyaline est une substance vitreuse due à la destruction du collagène (variété de protéines de l'organisme), présente dans certaines cicatrices et dans la paroi de certaines artérioles (petites artères).

La dégénérescence maculaire correspond à une destruction progressive de la macula, appelée aussi tache jaune. La macula est le point de la rétine le plus sensible à la lumière, il s'agit d'une zone dont la superficie ne dépasse pas à quelques mm de diamètre, située sur la rétine, et qui autorise la vision très précise (appelée également vision centrale). À cet endroit où l'acuité visuelle est maximale, la macula correspond à une dépression de la rétine, contenant un nombre important de cônes. Dans la fovéa (située au centre de la macula) les cônes sont seuls présents. Ils sont sensibles aux rayons lumineux et permettent la vision des couleurs.

Aucun commentaire pour "Druse drusen"

Commentez l'article "Druse drusen"