Douleur psychogène

Définition 

La douleur psychogène est une douleur causée par des facteurs psychologiques. Elle est « d'origine purement psychique, et non pas secondaire à une anomalie biochimique ou physique ».
 

 

 

Généralités 

La douleur psychogène se définit comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à une lésion (réelle, ou imaginaire) d'un tissu ou d'un organe.

D'après l'association internationale d'étude de la douleur, il s'agit d'une définition qui permet de souligner le fait que la douleur est avant toute une sensation totalement subjective. 

Au cours de la douleur psychogène, on constate assez fréquemment une dépression parfois très grave. Chez certains patients, cette douleur pousse au suicide quand elle est intense.

Une autre caractéristique des douleurs de type psychogène est l'absence de soulagement après une prise d'analgésiques (antidouleurs), ce qui nécessite l'utilisation d'anxiolytiques tels que les benzodiazépines ou d'autres psychotropes (antiépileptiques), qui sont des médicaments destinés au système nerveux central.

Le traitement des douleurs psychogènes est la prise en charge psychothérapeutique, primordiale pour venir à bout de la symptomatologie douloureuse.

 

 

Aucun commentaire pour "Douleur psychogène"

Commentez l'article "Douleur psychogène"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.