Douleur (examen de la sensibilité à la)

Définition 

L'examen de la sensibilité à la douleur se pratique de la façon suivante. Il est possible d'aboutir à l'apparition d'une douleur soit en procédant à une excitation de la peau en faisant une piqûre entre autres soit en exerçant une pression sur des structures profondes de l'organisme, essentiellement des muscles des os. Il s'agit donc de deux variétés de sensibilité qu'il est nécessaire d'explorer indépendamment l'une de notre.

La sensibilité douloureuse superficielle, c'est-à-dire celle secondaire à l'excitation de la peau, est explorée en pratiquant au préalable une piqûre avec la pointe d'une aiguille ou un autre objet contondant comme la pointe d'un couteau. Quand le sujet a vu l'aiguille il déclare à la lance qu'il ressent la piqûre alors que la sensibilité à la douleur est susceptible de ne pas être présente et il ne ressent en fait que l'attouchement de la piqûre et non pas la douleur elle-même. Il est donc nécessaire, dans ce cas, de faire préciser le type de sensation que le patient ressent et d'utiliser alternativement la tête de l'épingle c'est-à-dire celle qui ne pique pas le sujet devant annoncer qu'il a été touché et ensuite la pointe de l'aiguille, geste au cours duquel le sujet dira qu'il a été piqué. Il est possible également d'utiliser un algésimètre c'est-à-dire un objet, plus précisément un appareil ou un instrument, permettant de mesurer la pression nécessaire à l'apparition de la douleur.

La sensibilité douloureuse à la pression est obtenue en pressant de manière vive et en utilisant un objet obtus (émoussé, arrondi), c'est-à-dire non piquant. La diminution de ce type de sensibilité est susceptible d'être objectivé en pinçant le tendon d'Achille c'est-à-dire le tendon qui se trouve au-dessus du talon, en arrière du pied. Si le patient ne ressent pas de réaction il est possible qu'il soit concerné par une maladie comme le tabès qui est le résultat, sur le plan neurologique, d'une maladie infectieuse : la syphilis. Ce signe porte le nom de signe d'Abadie.

Aucun commentaire pour "Douleur (examen de la sensibilité à la)"

Commentez l'article "Douleur (examen de la sensibilité à la)"