Crème solaire (classification)

L'utilisation des crèmes solaires est contre-indiquée chez l'enfant de moins de 6 mois

L'efficacité de la protection d'une crème contre le soleil vient non seulement de sa composition mais également, on le sait moins, de l'épaisseur et de la régularité du film qui est appliqué sur la peau.

À la différence des huiles de protection, les crèmes de protection résistent moins bien à l'eau mais protègent mieux la peau contre les rayons du soleil et plus particulièrement des ultraviolets de type B. (U.V. B.).
D'autre part, les huiles et plus précisément les mélanges huiles-eau (émulsion) intervenant dans la composition de certains liquides de protection s'éliminent plus facilement avec l'eau ou avec la sueur.

Classification des crèmes solaires
On distingue habituellement les produits suivant leur indice de protection, que l'on appelle IP.

IP 8 +/- 3 correspond à une protection minimale
IP 15 +/- 3 correspond à une protection modérée
IP 25 +/- 5 correspond à une protection élevée
IP > 40 correspond à une haute protection


Intérêt de l'utilisation des crèmes solaires
Diminution du vieillissement de la peau
Diminution du risque de la carcinogenèse cutanée (survenue de cancer de la peau)
Diminution, voire absence, de survenue de réaction allergique au soleil (photoallergie)

Inconvénients de l'utilisation des crèmes solaires
Réaction allergique
Eczéma
Sudamina (rétention de sueur)
Folliculite (inflammation de la base du poil : le follicule pileux) nécessitant quelquefois un traitement antibiotique

Aucun commentaire pour "Crème solaire (classification)"

Commentez l'article "Crème solaire (classification)"