Consolidation de la mémoire

Définition 

On appelle consolidation le transfert continuel d'informations entre la mémoire de travail et la mémoire à long terme (voir mémoire immédiate, mémoire de travail et mémoire à long terme).

La mémoire de travail constitue une catégorie de mémoire correspondant à la capacité de garder des informations à l'esprit pendant des périodes allant de quelques secondes à quelques minutes au-delà du moment présent. Pour tester la mémoire de travail on énonce une suite de chiffres dans dans le désordre et on demande au patient de les répéter. L'empan numérique est de sept à neuf chiffres. Habituellement l'empan est la mesure de longueur à peu près égale à l’intervalle entre l’extrémité du pouce et celle du petit doigt d’une main étendue. En ce qui concerne la neuropsychologie de la mémoire, l'empan est la quantité limitée d'informations (mots, chiffres, etc.) qui peut être stockée dans la mémoire à court terme.

La mémoire à long terme est la rétention d'informations sous une forme de stockage durable c'est-à-dire des jours, des semaines voire toute la vie. On utilise le terme d'engramme pour désigner le substrat physique de la mémoire dans les circuits neuronaux. L'engramme est directement dépendant des changements à long terme de l'efficacité des synapses qui existent déjà ou même des formations effectives du réarrangement des connexions synaptiques.

On appelle amorçage, en anglais priming, un phénomène qui est mis en évidence en mettant des sujets en présence d'un ensemble d'items (propositions) qui leur sont présentés sous un prétexte fantaisiste.

Aucun commentaire pour "Consolidation de la mémoire "

Commentez l'article "Consolidation de la mémoire "