Buckythérapie

Définition 

Terme utilisé par l'américain Bucky Gustav en 1922 pour désigner l'emploi, en thérapeutique dermatologique, des rayons X dits « limites ». Il s'agit de rayons (mous) qui sont émis par un appareil de faible voltage, soit environ 5 à 15 kilovolts. Cet appareil est constitué d'un tube muni d'une fenêtre en béryllium qui est doublé de mica. La longueur d'onde des rayons employés est de 0,1 à 0,3 nm. Ils sont quasi totalement absorbés par les 3 premiers millimètres de la peau d'où leur utilisation en radiothérapie superficielle et tout particulièrement dans cette spécialité qu'est la dermatologie. La buckythérapie est utilisée en présence de certains types de lichen, de certaines formes d'eczéma dues à des microbes, d'angiome plan et de psoriasis entre autres.

Généralités 

La dermatologie est la partie de la médecine qui étudie et soigne les maladies de la peau (cutanées), des phanères (ongles, cheveux, poils) et des muqueuses (couche de cellules recouvrant les organes creux en contact avec l'air), maladies que l'on appelle dermatoses. Ce mot ne doit pas être confondu avec celui de dermatite qui correspond à l'inflammation de la peau. La dermatologie étudie aussi bien les dermatoses de l'enfant que celle de l'adulte.

Aucun commentaire pour "Buckythérapie"

Commentez l'article "Buckythérapie"