Biopsie du cerveau

1

Définition 

La biopsie cérébrale, contrairement à ce que l'on pourrait croire, se pratique, mais assez rarement.

Elle a vu son indication diminuée pour des raisons essentiellement éthiques et scientifiques.

Les biopsies du cerveau sont réalisées avec une méthode que l'on appelle stéréotaxique c'est-à-dire consistant à immobiliser le crâne de l'individu de manière très précise dans les trois dimensions de l'espace, permettant ainsi une précision exceptionnelle pour pratiquer le prélèvement à l'endroit choisi du cerveau.

La biopsie du cerveau est utilisée avant tout quand on désire effectuer un diagnostic pour lequel les méthodes biologiques habituelles c'est-à-dire les dosages sanguins et l'imagerie médicale (radiographie, scanner et IRM, entre autres) ne sont pas suffisantes.

C'est ainsi que pour certaines  démences il est décidé de procéder à une biopsie cérébrale. En effet,  certaines démences ne peuvent être diagnostiquées avec certitude qu'en effectuant un prélèvement du cerveau permettant de ramener de la substance cérébrale qui sera analysée (diagnostic histopathologique).

Dans le bilan préopératoire, la biopsie stéréotaxie du cerveau d'une tumeur cérébrale par exemple est possible. La biopsie cérébrale permet alors de classifier la variété des tumeurs que l'on suspecte.

Surtout, l'indication princeps de la biopsie cérébrale concerne le neurosida (maladies neurologiques liées au sida) et en particulier l'encéphalite du virus de l'immunodéficience humaine.

Les autres maladie neurologiques qui font appel à la biopsie cérébrale sont le point la leucoencéphalopathie multifocale progressive, l'encéphalite de la toxoplasmose, certaines encéphalites des maladies neurologiques liées à une infection par le cytomégalovirus, les inclusions et les encéphalites liée à des infections par une mycose.

Aucun commentaire pour "Biopsie du cerveau"

Commentez l'article "Biopsie du cerveau"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.