Automutilation

Définition 

L'automutilation est une blessure d'une partie du corps exécutée par le patient lui-même. Il s'agit d'un comportement que les psychiatres considèrent comme une équivalence suicidaire avec une connotation auto-punitive survenant chez certains patients mélancoliques ou au cours d'un délire mystique.
Parfois, l'automutilation, est la seule façon, pour le patient, d'exprimer certains arriérés (appartenant au passé). Comme pour l'autoaccusation, l'automutilation révèle quelquefois un désir masochiste de châtiment s'accompagnant d'une culpabilité sous-jacente.

Les blessures concernent essentiellement les organes génitaux, les yeux et les mains.
En ce qui concerne l'enfant autistique et les patients schizophrènes, l'automutilation est quelquefois en rapport avec des altérations du schéma corporel.

Au cours du syndrome de Le syndrome de Lesch et Nyhan étudié par l'américain Michae Lesch en 1964, appelé également hyperuricémie congénitale, encéphalopathie hyperuricémique, est une maladie héréditaire dont la transmission se fait selon le mode récessif lié au sexe (il est nécessaire que les deux parents portent l'anomalie génétique pour que la descendance présente l'affection). Ce syndrome s'observe uniquement chez les garçons et se caractérise par l'association d'une chorée-athétose (maladie neurologique se caractérisant par des mouvements anormaux), d'une augmentation globale des masses musculaires, des difficultés à avaler s'accompagnant de vomissements et de troubles cognitifs (arriération mentale). Les patients présentent en plus une agressivité. L'autre caractéristique du syndrome de Lesch et Nyhan est l'habitude que les patients ont pris de se mordre les lèvres et les doigts ce qui peut entraîner, à la longue, une mutilation sévère.
Les analyses de sang mettent en évidence un excès d'acide urique. Cet excès d'acide urique est susceptible d'évoluer vers l'apparition d'une goutte et quelquefois une insuffisance de fonctionnement de la filtration rénale.

Il s'agit d'une maladie due à l'absence d'une enzyme dont le rôle primordial et de participer au métabolisme (gestion) des purines : l'hypoxanthine-guanine-phosphoribosyl-transférase. Une purine est une base azotée dont certains dérivés entrent dans la composition des acides nucléiques.

Voir également :
Automatisme psychique.

Aucun commentaire pour "Automutilation "

Commentez l'article "Automutilation "