Auto-examen des seins

Définition 

Bien effectué, l'auto examen des seins permet de détecter plus de la moitié des cancers du sein par la femme elle-même.  Il est nécessaire de savoir que le cancer du sein est responsable d'environ 15 % des morts chez la femme entre 40 et 45 ans et de quasiment 20 % 45 et 55 ans.

La mammographie doit régulièrement être effectuée chez les femmes, surtout chez celles dont l'âge s'échelonne entre 50 et 65 ans. Elle permet de faire baisser la mortalité par cancer du sein. La première mammographie est effectuée généralement vers l'âge de 50 ans mais de plus en plus ce sont les femmes plus jeunes qui profitent de ce dépistage du cancer du sein.

Une altération même minime est susceptible d'être repérée, localisée par l'auto-palpation des seins, à condition d'être bien familiarisée avec l'anatomie et la consistance des glandes mammaires c'est-à-dire des seins.

L'auto-examen des seins doit être effectué à la fin de chaque cycle menstruel. En effet, à ce moment-là, les seins présentent une tension moins importante.

Pour les femmes ayant terminé leur ménopause, les médecins préconisent d'effectuer l'auto-examen des seins une fois par mois mais toujours à la même date, c'est-à-dire le même jour.

Avant de décrire la technique, il est nécessaire de savoir qu'il existe plusieurs possibilités d'auto- examen mais qu'il est conseillé d'adopter toujours la même.

Il est tout d'abord nécessaire de se mettre debout ou d'être assise devant un miroir le bras le long du corps puis de se mettre ensuite en position allongée et d'observer attentivement l'aspect et le contour de chaque sein.

La taille de la glande mammaire et la forme de celle-ci doivent être notés. Ainsi, il faut vérifier que l'on ne constate pas d'affaissement du sein et de déformation de la peau, en particulier un affaissement de celle-ci ou un creusement.

Il ne doit pas exister de sécrétion mammaire ou d'autres anomalies.

Une fois debout, après avoir mis les mains sur les hanches, il faut mobiliser les muscles abdominaux puis recommencer l'examen.

La seconde partie consiste tout d'abord à s'allonger sur le dos, en mettant un oreiller sous le dos au niveau du sein que l'on désire examiner. Ensuite il faut lever le bras au-dessus de la tête et palper le sein avec l'extrémité des doigts pour tenter de mettre en évidence une éventuelle augmentation de volume susceptible de correspondre à une grosseur.

La palpation peut également se faire de haut en bas, de l'extérieur vers l'intérieur, ou au contraire en partant du mamelon et en allant jusqu'à la périphérie du sein.

À la fin la palpation, il est nécessaire de presser le mamelon de façon à s'assurer qu'il n'existe aucune sécrétion.

Bien entendu, les deux seins doivent être examinés.

En raison de l'anatomie et de la tessiture des tissus composant le sein, celui-ci étant plus dense chez la femme plus jeune, les risques de résultats de faux positifs (anomalies inexistantes signalées comme existantes) sont plus élevés.

Aucun commentaire pour "Auto-examen des seins"

Commentez l'article "Auto-examen des seins"