Aphasie transcortical sensorielle

Définition 

L'aphasie transcortical sensorielle est une aphasie qui se caractérise par des perturbations de la compréhension mais une bonne répétition. Voir examen d'un aphasique en neuropsychologie.

Il s'agit d'une aphasie fluente c'est-à-dire que le nombre de mots émis par minute, par le patient, est sensiblement le même qu'une personne non aphasique. Cette fluence est vérifiée au moins au début et s'accompagne de paraphasies sémantiques. La paraphasie se définit par la substitution d'un mot par un autre. Il faut distinguer les paraphasies morphologiques au cours desquelles le mot émis est phonétiquement proche du mot cible comme par exemple locomotive et lomotocive, et les paraphasies sémantiques quand le mot émis  présente un lien conceptuel avec le mot cible (par exemple table et chaise).

Au cours de l'aphasie transcorticalle sensorielle, le patient a une certaine tendance à l'écholalie (répétition des mots). D'autre part sur le plan du langage parlé l'aphasie transcorticale sensorielle est proche de l'aphasie de Wernicke. Il s'agit d'une variété d'aphasie qui permet de dissocier anatomiquement l'air de Wernicke qui est considérée comme l'air de décodage des phonèmes, d'une zone d'intégration sémantique dont l'altération inhiberait la compréhension ou entraverait celle-ci qui deviendrait psittacisme (à la manière d'un perroquet).
L'aphasie transcortical sensoriel est le résultat de lésions du cortex temporal postérieur, en arrière de l'aire de  de Wernicke dans la zone qui borde ce cortex et tout particulièrement les aires 37 de Brodmann c'est-à-dire les aires qui permettent la transition entre le cortex temporal et le cortex occipital. L'air 39, c'est-à-dire le girus angulaire, peut également être lésé. Enfin les lésions sont susceptibles de s'étendre au lobe occipital et plus particulièrement au niveau des aires visuelles associatives c'est-à-dire 18 et 19 de Brodmann. L'aphasie transcorticale sensorielle s'accompagne, très rarement, d'une persévération de la dénomination.
On entend par persévération ou itération le fait que le patient répète toujours les mêmes mots ou les mêmes phrases.

L'aphasie transcorticale sensorielle peut se résumer de la façon suivante. 
Il s'agit d'une aphasie considérée comme fluente, du moins au début avec apparition de paraphasies.
Il s'agit de paraphasie sémantiques (transposition d'un mot par un autre mot ne signifiant pas la même chose) alors que la répétition est convenable.
On constate égalementé  un trouble de la compréhension s'expliquant sûrement par une lésion survenant en arrière de l’aire de Wernicke. Il est nécessaire de distingue les lésions cérébrales aboutissant à une atteinte visuo-verbale (élément d’aphasie optique) et celles du traitement auditivo-verbal.

Aucun commentaire pour "Aphasie transcortical sensorielle"

Commentez l'article "Aphasie transcortical sensorielle"