Anévrisme de la veine porte

Définition 

L'anévrisme de la veine porte est un anévrisme soit de nature congénitale soit acquis.

Les formes survenant secondairement apparaissent au cours de l'hypertension de la veine porte, de la pancréatite et les traumatismes de l'abdomen (par exemple la transplantation cardiaque).

Il s'agit d'anévrisme susceptible de se compliquer d'une rupture intrapéritonéale ou de concerner les organes ou de voisinage essentiellement les canaux bilio-pancréatique (voir la vidéo sur le foie et la vésicule biliaire) avec parfois la survenue d'une hémorragie à l'intérieur du canal de Wirsung (wirsungorragie : hémorragie du canal de Wirsung), du canal cholédoque ou du cystique.

Il s'agit de complications particulièrement graves survenant généralement chez les patients cirrhotiques présentant une hypertension portale ou chez d'autres patients, souvent les mêmes, présentant des troubles de la coagulation sanguine.

Des anévrismes survenant au niveau des vaisseaux du foie n'entraînent pas de complications aussi graves. Alors que les anévrisme qui concerne la veine porte situé à l'extérieur du foie sont quant à eux plus dangereux.

Les anévrismes veineux concernant les veines de la rate ou d'une veine mésentérique supérieure peuvent également apparaître au décours d'une hypertension portale.

Pour les chirurgiens spécialisés en chirurgie vasculaire, la thérapeutique consiste à procéder, en cas d'hémorragie du tube digestif, à une dérivation portocave percutanée en passant par la jugulaire ou à une embolisation des branches portales, par un abord percutané et à travers le foie.

Aucun commentaire pour "Anévrisme de la veine porte"

Commentez l'article "Anévrisme de la veine porte"