Anévrisme artériel intracrânien

Définition 

L'anévrisme artériel intracrânien est une dilatation (agrandissement du calibre d'une artère) située à l'intérieur du crâne. Il peut s'agir également une dilatation d'un segment d'une artère.

L'anévrisme artériel intracrânien concerne un grand nombre d'individus soit à peu près 2 % de la population.

Les anévrismes artériels intracrâniens sont susceptibles d'être le résultat d'une malformation congénitale. Les autres causes sont acquises et le plus souvent le résultat d'une élévation de la tension artérielle de manière chronique (s'étalant sur une longue période). Dans ce cas il s'agit d'une variété d'anévrisme de très petite taille.

Les complications susceptibles de survenir au cours de cette pathologie (maladie) cardio-vasculaire (concernant le coeur et les vaisseaux) sont avant tout la rupture d'un anévrisme ce qui aboutit, selon la zone concernée, à une hémorragie méningée ou à un hématome cérébral.

Parmi les anévrismes artériels intracrâniens il faut distinguer l'anévrisme sacciformes intracrânien, l'anévrisme fusiforme intracrânien, l'anévrisme intracrânien de nature infectieuse et l'anévrisme intracrânien de nature traumatique.

L'anévrisme sacciforme intracrânien est le plus fréquent des anévrismes artériels intracrâniens. Il est le résultat d'une anomalie congénitale de la paroi artérielle dont la malformation s'accroît par la suite progressivement pour aboutir à la formation d'un sac qui est susceptible de se rompre. La rupture du sac anévrismal apparaît généralement chez les individus jeunes mais peut également survenir à un âge plus avancé. Ce mécanisme est favorisé par une fragilisation liée au vieillissement des tissus et plus particulièrement des tissus composant la paroi de l'artère à cause de la survenue d'athérosclérose (dépôt de corps gras) ou d'une hypertension artérielle.
Le tissu nerveux de voisinage, très proche, est susceptible également d'être concerné par l'accident dû à la rupture de la paroi anévrismale. D'autre part l'hémorragie peut également entraîner une compression des structures nerveuses.

La deuxième variété d'anévrisme artériel intracrânien et l'anévrisme fusiforme intracrânien d'origine athéroscléreuse qui est d'autant plus grave que la compression exercée par ce type d'anévrisme est important. La pression s'effectue sur les structures environnantes aboutissant consécutivement à  des lésions anatomiques.

Une troisième variété d'anévrisme intracrânien est liée à une infection. Celle-ci entraîne l'apparition de lésions de la paroi artérielle à cause par exemple d'une méningite.

La dernière variété d'anévrisme artériel intracrânien est l'anévrisme intracrânien traumatique qui fait suite à des traumatismes finissant par fragiliser la paroi de l'artère favorisant ainsi la survenue d'anévrisme.

Aucun commentaire pour "Anévrisme artériel intracrânien"

Commentez l'article "Anévrisme artériel intracrânien"