Analgésiques (néphropathie due aux)

Définition 

Inflammation du tissu rénal interstitiel (situé entre les glomérules, éléments de filtration du sang) chronique (s'étalant dans le temps) et due à l'utilisation abusive de médicaments antidouleurs (analgésiques) entraînant une insuffisance rénale est une anémie. Ce phénomène survient après la consommation d'antalgiques durant une longue période (au minimum trois ans) et à raison de 5 à 10 comprimés par jour.

Épidémiologie 

Cette affection touche plus fréquemment le sexe féminin (âge moyen) que masculin. Ce type de néphropathie concerne avant tout les patientes hypocondriaques (préoccupées par leur état de santé) ou perturbées par un état psychologique instable.
Elle concerne également essentiellement les toxicomanes qui le plus souvent ne dévoilent pas leur pratique.

Aucun commentaire pour "Analgésiques (néphropathie due aux)"

Commentez l'article "Analgésiques (néphropathie due aux)"