Amnésie antérograde

Définition 

L'amnésie antérograde désigne la capacité ou les difficultés à mémoriser des événements nouveaux. Autrement dit il s'agit d'un oubli à mesure dont le début correspond au début de la pathologie ou de l'événement. Voir la vidéo en 3D sur la mémoire.

L'amnésie antérograde altère au final les possibilités d'apprentissage et la mise en mémoire des événements de la vie au quotidien. Ceci est susceptible de désorganiser également le temps et l'espace.

L'amnésie antérograde doit être distinguée de l'amnésie rétrograde concernant les événements qui sont survenus avant le début de l'affection subie par le patient ou d'un éventuel traumatisme. D'autre part les événements les plus anciens sont les mieux mémorisés en ce qui concerne l'amnésie rétrograde. La durée de l'amnésie rétrograde peut durer de quelques jours à quelques années.
Les tests pour mettre en évidence une amnésie rétrograde sont les suivants. Il est posé au patient des questions concernant les événements datés de la vie familiale et de la vie sociale (date de l'élection présidentielle, nom du président etc.). En cas d'évolution de la maladie vers la guérison l'amnésie rétrograde régresse des souvenirs les plus anciens vers les souvenirs les plus récents. À l'opposé et en cas d'aggravation, c'est par exemple ce qui survient au cours de la démence d'Alzheimer, l'amnésie rétrograde va s'étendre et va concerner des événements du passé de plus en plus anciens.

Voir également :
Amnésie.
Le dossier sur la mémoire.

Aucun commentaire pour "Amnésie antérograde "

Commentez l'article "Amnésie antérograde "