Amélioration de la communication pour les infirmes moteurs cérébraux



Une machine mise au point par Maryvonne Abraham, chercheur de l'école nationale supérieure des télécommunications de Bretagne va permettre aux enfants infirmes moteurs cérébraux et illettrés de mieux communiquer avec leur entourage. En effet cette machine est composée de pictogrammes c'est-à-dire de petits dessins schématiques donnant la possibilité de transmettre un message grâce a la symbolisation représentant un verbe, un adjectif ou encore un nom commun, termes émis par un logiciel de synthèse vocale ou si l'on préfère une voix artificielle élaborée par un ordinateur.

Pour en savoir plus :
www.traidunioncm.com/ENST/E-Picto.htm

Aucun commentaire pour "Amélioration de la communication pour les infirmes moteurs cérébraux"

Commentez l'article "Amélioration de la communication pour les infirmes moteurs cérébraux"