Allaitement (durée et sevrage)

Définition 

La durée de l'allaitement est variable selon les mamans, leur capacité à nourrir et leur disponibilité tout particulièrement en ce qui concerne leur profession et la reprise de leur travail.

Il est nécessaire de savoir que l'allaitement au sein est toujours bénéfique même s'il est de courte durée.

Le plus souvent l'allaitement au sein de manière exclusive, est largement suffisant, en tout cas les quatre premiers mois. Après le quatrième mois il est quelquefois conseillé d'associer une diversification en maintenant tout de même deux à trois tétées par jour.

En moyenne la durée de l'allaitement, dans les pays européens et anglo-saxons, dépasse rarement trois mois. Ce n'est pas une raison pour empêcher la mère de continuer l'allaitement plus longtemps, surtout si elle le souhaite et a la capacité physique et psychologique de le faire.

Le sevrage de l'allaitement se réalise idéalement en une à deux semaines. Ceci est obtenu en remplaçant tous les 2, 3 jours, une tétée par un biberon. Concrètement la maman a le plus souvent une production de lait qui ne diminue pas, ce qui aboutit à une tension douloureuse des seins et quelquefois à l'apparition de douleurs de la glande mammaire. Parfois c'est le bébé qui, habitué à téter, refuse obstinément le biberon. On est alors amené à conseiller un sevrage brutal dans ces cas.

Il existe des traitements qui permettent d'arrêter l'allaitement. Ils sont obtenus sur conseil de l'obstétricien qui a pratiqué l'accouchement et qui est bien placé pour donner les conseils nécessaires.

Voir également:
Inconvénient et contrainte de l'allaitement maternel
Allaitement (surveillance de la qualité)
Allaitement (contre-indications)
Sous-alimentation par l'allaitement au sein

Aucun commentaire pour "Allaitement (durée et sevrage)"

Commentez l'article "Allaitement (durée et sevrage)"