Alcoolisme des femmes



Le nombre des décès dûs à l'alcool chez l'homme est nettement supérieur à celui des femmes.

En effet, le premier atteint 7 % des hommes contre seulement 2 % chez les femmes.

Malheureusement les femmes souffrent plus précocement de l'alcool que les hommes. En effet, si le nombre d'années pour présenter une cirrhose (durcissement et perte de fonction des cellules hépatiques) est de 15 ans chez l'homme, il est de dix ans chez la femme.

Les hommes semblent tolérer mieux que les femmes une grande quantité d'alcool absorbée par jour. C'est ainsi qu'il faut à un homme environ 50 grammes par jour soit 5 unités d'alcool correspondant à cinq verres d'alcool par jour pour multiplier son risque de devenir alcoolique, alors que chez la femme il suffit de 30 g par jour soit environ trois verres d'alcool pour devenir alcoolique.

Enfin, l'alcoolémie (taux d'alcool dans le sang) est plus important chez la femme que chez l'homme pour la même consommation d'alcool. En effet, ceci s'explique par le fait que l'alcool se distribue davantage dans les muscles (dont le volume est plus important dans le sexe masculin) et s'élimine d'autre part beaucoup plus rapidement chez l'homme.

Biblio
INSERM

Forum : discussions concernant "Alcoolisme des femmes"

  • alcoolisme et quantité d'alcool ingurgitée en un jour ... en vendent, et dans une moindre mesure, l'alcoolisme et les femmes et hommes qui s'y adonnent (un peu moins révoltée mais extrêment triste quand je pense ...
  • ... magazine féminin, je souhaiterais aborder la question de l'alcoolisme chez les jeunes femmes (20-35 ans). Un sujet peu souvent abordé, ... sur sa vie sociale, familiale, professionnelle, comment s'en est-elle sortie ou tente-t-elle de le faire ?, etc...). Bien évidemment, ...
Lancez une discussion sur le forum

1 commentaire pour "Alcoolisme des femmes"

Portrait de phil-
J'aime 0

Ma femme buvait 1 litre et demi de cidre par jour a 5° degrés d'alcool c'est pas énorme ! et pourtant le 21 Mars 2016 elle vient de décéder d'une cirrhose du foie à l'age de 64 ans cela faisait trois ans que la médecine retardait l'échéance fatal !

Commentez l'article "Alcoolisme des femmes"