Polyglobulie secondaire

Définition 

Une polyglobulie secondaire, appelée également érythrocytose secondaire se caractérise par une augmentation du nombre des globules rouges. Cette augmentation est le résultat l'hypoxie (insuffisance d'oxygénation des tissus) ou bien le résultat de la production exagérée de globules rouges à la suite d'une stimulation de l'érythropoïèse (mécanisme de formation des globules rouges). La régulation de l'érythropoïèse est habituellement, normalement, assujetti à une hormone : l'érythropoïétine. L'érythropoïétine est une protéine, plus précisément une glycoprotéine qui est synthétisée, fabriquée par certaines cellules du rein : les cellules juxta-glomérulaires du rein. Contrairement à la polycythémie essentielle au cours de laquelle la production d'érythropoïétine est diminuée, au cours des polyglobulies secondaires la production d'érythropoïétine est augmentée du fait de l'hypoxémie c'est-à-dire de la diminution (concentration) en oxygène du sang. Quelquefois l'augmentation de la sécrétion d'érythropoïétine est le résultat d'une tumeur qui fabrique cette hormone en trop grande quantité. On parle alors de synthèse tumorale d'érythropoïétine.

Aucun commentaire pour "Polyglobulie secondaire"

Commentez l'article "Polyglobulie secondaire"