Définiton neuropsychologie

Définition 

La neuropsychologie est l'étude des perturbations cognitives et émotionnelles ainsi que des désordres de la personnalité dus à des lésions du cerveau. autrement dit il s'agit de l'étude des relations entre les phénomènes psychologiques cognitifs émotionnels et la physiologie du cerveau.
La neuropsychologie humaine est essentiellement l'étude des désordres psychologiques apparaissant à la suite d'une lésion cérébrale (du cerveau). 

La neuropsychologie se situe en quelque sorte entre les neurosciences dont le but est d'élucider les logiques du fonctionnement cérébral, l'anatomie du système nerveux central et tout particulièrement du cerveau, des structures physiques et les mécanismes biologiques réalisant le fonctionnement cérébral et d'autre part la psychologie dont le but essentiel doit, en théorie, permettre de comprendre la logique et l'organisation des opérations mentales et du comportement.

Le cerveau est l'organe de la pensée et le siège de la conscience. La pensée peut se résumer à la faculté de réfléchir, l'intelligence, la conscience par un sentiment, une perception ressentie par l'être humain. Le terme cognitif désigne tout ce qui est relatif à la connaissance (la cognition).

Le cerveau, organe de la pensée donc siège de la conscience, est susceptible d'être soumis à des lésions pouvant aboutir à l'apparition de perturbations cognitives (faculté de connaître) et émotionnelles.

Les dysfonctionnements (mauvais fonctionnement) du cerveau qui se traduise par des troubles de la mémoire et, entre autres, la perte de la cohérence identitaire, sont susceptibles d'entraîner une certaine souffrance de type lésionnel ce qui aboutit à des désordres de comportement. Le terme de neurologie comportementale est quelquefois utilisé à la place de celui de neuropsychologie.

Les objectifs de la neuropsychologie sont globalement de trois ordres : diagnostic (identification d'une maladie), thérapeutique (soins d'une maladie) et cognitif (connaissance de cette maladie). Avant tout, grâce aux symptômes recueillis à partir de l'interrogatoire (anamnèse) et de l'examen du patient, il est possible d'orienter le diagnostic en proposant un mécanisme des dysfonctionnements du comportement et de la pensée. Les syndromes obtenus permettent à leur tour de formuler une hypothèse quant à une éventuelle lésion du cerveau.

Depuis quelques années la neuropsychologie a fait d'énormes progrès. Il suffit de voir à quel point l'imagerie médicale (I.R.M., I.R.M. fonctionnelle entre autres) ainsi que la biologie et d'autres investigations telles que l'angiographie permettent d'affirmer sans ambiguïté l'étiologie (l'origine) d'une lésion cérébrale. Il est bien entendu inutile de préciser que les examens complémentaires ne font pas tout et que l'examen clinique a encore des jours heureux devant lui. Néanmoins face ces nouvelles techniques médicales la démarche neuropsychologique s'est énormément enrichie ces dernières années essentiellement sur le plan diagnostic.

Au final quel est le but de la neuropsychologie ? Pour comprendre, prenons l'exemple d'un trouble du langage (aphasie). Non seulement la neuropsychologie va nous permettre d'analyser de manière détaillée ce trouble du langage, ce qui permettra de mieux comprendre le désarroi du patient mais cette spécialité médicale permettra une prise en charge éducative et pourquoi pas préventive de cette affection neurologique.

En terme de démarche interprétative et de méthodes de recherche, la neuropsychologie subit une large influence de la psychologie cognitive, la psycholinguistique et l'intelligence artificielle.

L'intérêt de la neuropsychologie est également de comprendre et de connaître les désordres dus aux lésions du cerveau, ce qui permet d'élaborer des hypothèses quant au fonctionnement normal de celui-ci.

En réalité la neuropsychologie consiste à prédire les conséquences d'un trouble psychologique sur les activités de la vie quotidienne (M. Van der Linden). Toute la difficulté en neuropsychologie est de faire la différence entre le théorique et le vivant. Autrement dit le style de vie de chaque patient, son environnement, ses habitudes, sont susceptibles d'avoir une importance sur son mode de vie et sur d'éventuelles perturbations cognitives (fonctionnement de son mental). Dans la vie de tous les jours plusieurs facteurs viennent perturber, nous dirons la vie normale, comme la fatigue, l'émotion, la motivation, la nourriture, les relations avec les autres, les activités sportives etc.. Il s'agit donc de critères qu'il est difficile d'objectiver avec certitude dans le domaine théorique. Tout ceci pour dire que les tests de neuropsychologiques que l'on effectue en laboratoire ne sont pas applicables avec efficacité et certitude dans la vie courante.

En résumé la neuropsychologie, en plus de l'imagerie moderne (IRM, scanner, radiographie) va permettre de jeter sur le malade un regard venant complémenter la démarche de la cause de certaines maladies neurologiques. Ainsi, la neuropsychologie va analyser en détail les troubles du langage permettant ainsi de mieux comprendre la problématique de la maladie du patient. La neuropsychologie va également permettre la prise en charge et la rééducation du patient et enfin de bâtir des hypothèses sur le fonctionnement d'un cerveau normal à partir des désordres provoqués par des lésions subies par le cerveau.

Aucun commentaire pour "Définiton neuropsychologie"

Commentez l'article "Définiton neuropsychologie"