Circoncision

Latin : circum : autour et caedere : couper.

Définition 

La circoncision est l'excision du prépuce dans sa totalité ou en partie seulement. Le prépuce est le repli de peau qui recouvre le gland chez le garçon.

Généralités 

Exciser signifie ôter en coupant une partie d'organe, une tumeur entre autres. L'excision du prépuce correspond à l'ablation de celui-ci.

Le plus souvent la circoncision est effectuée pour des motifs religieux dans de nombreuses civilisations à travers la planète (pas uniquement les juifs et les musulmans). On ne connaît pas avec précision les raisons de ce geste. Beaucoup moins fréquemment la circoncision est pratiquée afin d'éviter le rétrécissement de l'orifice prépucial.

On a dit que le sacrifice du prépuce à la divinité avait remplacé le sacrifice de l'enfant lui-même (Questions d'hommes du Dr Jean Belaïche et Dr Anne de Kervasdoué).
Dans la religion juive la circoncision est définie comme le signe de l'alliance entre Dieu et les hommes mais la circoncision était certainement pratiquée bien avant que cette religion ne voie le jour.

Les psychanalystes et les psychologues ainsi que les philosophes se sont longtemps demandé, et se demandent encore pourquoi ce geste est effectué dans certaines populations et de façon générale. Pour certains ethnologues la circoncision correspond à une mort suivie de résurrection. Pour d'autres la circoncision permet de débarrasser le garçon de son principe féminin, lui permettant ainsi d'accéder au rang d'homme.
Il a également été avancé que la circoncision permet à l'homme, à l'instar de la femme, de saigner, atteignant ainsi le sentiment de supériorité qu'il est susceptible d'éprouver vis-à-vis de la femme durant ces règles.
D'après Marie Balmary qui est psychanalyste attachée à l'étude des religions, la circoncision serait un message délivré. En effet, dans son livre le sacrifice interdit, Marie Balmary rappelle qu'en hébreu le mot chair a la même racine que le verbe annoncer, délivrer un message (Balmary Marie, sacrifice interdit, Paris, Grasset, 1986).

1) Avantages de la circoncision :

  • Prévention des infections autour du gland sous le prépuce, chez l'enfant.
  • Protection contre le cancer de la verge mais seule la circoncision du nouveau-né a un effet protecteur.
  • Protection de la femme contre le cancer du col de l'utérus (les hommes circoncis entraîneraient moins de cancer chez leurs partenaires).

2) Inconvénients de la circoncision
Accroissement de la fréquence des rétrécissements du méat urinaire (l'orifice ne présente plus de protection).
Traumatisme psychologique selon les individus bien entendu.
Complications inhérentes à n'importe quelle intervention chirurgicale (douleurs plus ou moins intenses et longue, saignement, infection, présence de pus etc..)
Nécrose du gland qui n'est plus convenablement irrigué à cause du pansement trop compressif mis en place.
Section du gland.
Accollement (apparition de cicatrices chéloïdes) entre le fourreau de la verge et le gland, ce qui entraîne l'apparition d'une courbure de la verge difficilement acceptable sur le plan esthétique
Troubles de l'émission urinaire.
Infection de la plaie.

Aucun commentaire pour "Circoncision"

Commentez l'article "Circoncision"