Antiagrégant plaquettaire

Définition 

Médicament ayant pour but de lutter contre l'agrégation des plaquettes (thrombocytes) du sang. Ce type de molécule est utilisé pour prévenir certaines maladies thrombosantes (s'accompagnant de la formation de thrombus : caillot sanguin). L'aspirine fait partie des antiagrégants plaquettaires. À faibles doses, elle empêche les plaquettes sanguines de constituer la première étape de la coagulation sanguine.

Généralités 

L'adjectif antiplaquetaire est un terme désignant tout ce qui s'oppose à l'action des plaquettes (thrombocytes) et plus spécifiquement le mécanisme engendrant leur agrégation.Cette réunion provoque la formation d'un thrombus (caillot sanguin) blanc.Les antiagrégants plaquettaires sont indiqués pour prévenir la formation de caillots comme une embolie (caillot sanguin dans la circulation artérielle pulmonaire). Ces molécules sont également utilisées après la survenue d'un infarctus du myocarde, d'un accident vasculaire cérébral (hémiplégie) ou encore au cours de l'hémodialyse correspondant à l'épuration artificielle du sang.

Classification 

Les antiagrégants plaquettaires font partie des anticoagulants. Leur action n'est pas la même que pour les anticoagulants proprement dits. En effet, ces molécules sont des substances médicamenteuses ou naturelles qui s'opposent à la coagulation du sang, alors que les antiagrégants plaquettaires s'opposent à l'agrégation des plaquettes et du même coup diminuent la coagulation sanguine.Les médicaments anticoagulants sont les héparines et les antivitamines K.

Aucun commentaire pour "Antiagrégant plaquettaire"

Commentez l'article "Antiagrégant plaquettaire"