Anorexie du nourrisson

Définition 

L'anorexie du nourrisson est relativement fréquente, elle passe souvent inaperçue. Sa gravité, en terme de durée et d'intensité, est limitée.

Épidémiologie 

L'anorexie du nourrisson concerne l'enfant âgé de 3 à 24 mois.

Classification 

Pour les pédopsychiatres, il est nécessaire de distinguer :

  • L'anorexie précoce est le plus souvent le résultat d'un trouble du réflexe de la succion, ou de la déglutition (difficulté à avaler). L'anorexie des premières semaines, fait quelquefois suite à une alimentation artificielle chez un enfant prématuré qui a été gavé durant les premiers jours. Quelquefois, l'anorexie précoce est d'ordre neuropsychologique, et fait suite à un dérèglement de la sensation de la faim (perturbation du fonctionnement de l'hypothalamus), et qui nécessite une prise en charge psychologique.
  • L'anorexie tardive, ou anorexie nerveuse du second semestre, fait le plus souvent suite à une perturbation de la relation entre la mère et l'enfant. Les pédiatres ont remarqué que la mère est anxieuse, et présente une certaine rigidité en ce qui concerne la présentation des aliments au nourrisson. Dans ce cas, il est nécessaire de faire preuve de patience, et de dédramatiser la situation. L'enfant garde, au cours de l'évolution, un petit appétit mais un développement normal.

Aucun commentaire pour "Anorexie du nourrisson"

Commentez l'article "Anorexie du nourrisson"