Prénatal, ale

Terme issu du latin : prae et avant : natus, né.

Synonyme : anténatal.

Adjectif qualifiant tout ce qui se rapporte à ce qui survient avant la naissance. On parle entre autres de diagnostic, de consultation et d'examen prénatal ou anténatal.

La fréquence des malformations fœtales est environ de 2 à 3 %. C'est la raison pour laquelle la surveillance des grossesses à risque, réduit, dans la grande majorité des cas, la survenue de ce type de pathologie. Le diagnostic prénatal permet également d'éliminer le fœtus anormal et de préserver une grossesse désirée. En génétique l'eugénisme est le terme qualifiant ce qui vise à l'amélioration de l'espèce humaine.

Visite prénatale
La première visite prénatale est obligatoire et se situe entre la 8e 14e semaine de grossesse. Celle-ci comporte :
La prise de poids
L'auscultation cardiaque
La prise de la tension artérielle
La palpation de l'abdomen
L'appréciation de la taille de l'utérus et de la conformation du col utérin.
La détermination du groupe sanguin et du facteur rhésus
La recherche des agglutinines irrégulières
Une sérologie (recherche des anticorps) de la syphilis, de la rubéole et de la toxoplasmose
Une analyse des urines afin de vérifier l'absence d'albumine ou de sucre
La déclaration de grossesses pour la sécurité sociale et les allocations familiales

Les autres visites prénatales assurées par un médecin ou une sage femme) obligatoires auront lieu à la :
6e semaine,
8e mois de grossesse
9 e mois de grossesses

Les autres visites (elles sont décidées par le médecin ou la sage-femme) ont lieu généralement lors des 2 ou 3 derniers mois de grossesses.
1) Le dosage de l'alpha foetoprotéine (variété de protéine associée à un sucre). Celui-ci est dosé dans le sang de la maman Cet élément est synthétisé (fabriqué) par le sang du fœtus, et doit normalement disparaître 2 semaines après la naissance.
Les alpha foetoprotéines se rencontrent également au cours du premier trimestre de la grossesse. Ce taux doit normalement diminuer lentement par la suite. L'augmentation du taux d'alpha foeto-protéine pendant la grossesse, après la 20e semaine de gestation, peut traduire :
Une malformation neurologique du fœtus
spina bifida (malformations des vertèbres sacrées ou lombaires )
anencéphalie (absence d'une partie du cerveau)
hydrocéphalie (présence de liquide en trop grande quantité dans le système nerveux provoquant une dilatation des cavités du cerveau)
Des malformations de l'œsophage
Des malformations des reins
Des maladies du foie (cirrhose, hépatite virale, cancer du foie), des glandes génitales, des reins, de l'appareil digestif, de la vésicule biliaire
Un cancer du testicule
Un cancer de l'ovaire
Un rétinoblastome (cancer de la rétine)

La persistance d'un taux élevé d'alpha foeto-protéine chez la femme enceinte nécessite au minimum une surveillance échographique, mais également de pratiquer une amniocentèse (prélèvement de liquide pour effectuer un caryotype : nombre de chromosomes du fœtus).

La baisse du taux bas d'alpha foetoprotéine chez la femme enceinte peut être associé à un risque de syndrome de Down (trisomie 21 ou mongolisme).

2) L'échographie fœtal en deux dimensions (traditionnelle)
Cet examen sans danger peut être répété de nombreuses fois et permet maintenant de voir l'enfant à l'intérieur de l'utérus de sa mère. La technique de l'échographie fait appel à la propriété des ultrasons qui ne peuvent pas être perçus par l'oreille humaine. En effet, ceux-ci, quand ils se sont émis par une source, se réfléchissent sur un obstacle et reviennent à leur source à la manière d'un écho. C'est la raison pour laquelle cet examen se nomme échographie. Ainsi les ultrasons permettent aux chauve-souris de voler dans l'obscurité avec beaucoup de précision. Ils permettent également de détecter les sous-marins et les bancs de poissons.

En ce qui concerne leur utilisation en obstétrique ou de façon générale en médecine, les ultrasons sont émis par un cristal de quartz soumis à des impulsions électriques ce qui fait vibrer ce cristal de quartz qui émet des ultrasons captés ensuite quand ils reviennent après avoir été renvoyés par un obstacle. Leur intensité est alors amplifiée et les ultrasons apparaissent sous la forme d'une image visualisée sur un écran de type télévision (moniteur). On peut, par la suite, garder une trace photographique permettant ainsi un classement dans un dossier remis à la maman et la comparaison des examens échographiques entre eux (suivi échographique de la grossesse).

Trois échographies sont pratiquées durant la grossesse normale.
Grâce aux progrès de l'informatique il ne faut maintenant que quelques secondes pour obtenir des images échographiques du fœtus en trois dimensions (impression de volume et de relief) pour lesquelles certains auteurs avancent le chiffre de 90 % de fiabilité. Selon les parties anatomiques observées, les résultats ne sont pas les mêmes en deux dimensions et en trois dimensions.

3) L'amniocentèse
Examen largement employé en obstétrique, consistant à prélever du liquide amniotique afin de procéder à l'analyse des cellules du fœtus flottant dans ce liquide, et permettant de déterminer s'il existe ou pas une malformation du fœtus en établissant son caryotype, c'est-à-dire la carte des chromosomes contenus dans ses cellules. L'amniocentèse s'adresse essentiellement aux femmes ayant dépassées l'âge de 38 ans, et à celles ayant déjà un enfant trisomique. Ce cas de figure représente environ 1 % des femmes enceintes, il est donc absolument nécessaire de pouvoir rassurer les futures mamans. Cet examen entre dans le cadre des consultations de diagnostic prénatal. Il doit aussi s'appliquer au couple ayant eu eux-mêmes ou dans leur famille des enfants atteints d'une maladie génétique.

4) La fœtoscopie
Cette technique (pratiquement plus utilisée) permet de visualiser directement le fœtus, le cordon, la surface du placenta et l'amnios. Elle consiste à introduire dans l'utérus, après une anesthésie locale ou générale, un système optique (l'endoscope) utilisant de la lumière froide. La vision du fœtus sur un écran est possible mais pas toujours totale. De ce fait toutes les malformations foetales ne sont pas visibles. Enfin la fœtoscopie permet certains prélèvements (trophoblaste, sang etc.)

5) La biopsie de trophoblaste (couche périphérique de l'œuf fécondé permettant l'implantation et la nutrition du fœtus dans l'utérus). Il s'agit d'un examen pratiqué avant la dixième semaine d'aménorrhée (sans règles) sous le contrôle d'une échographie. Un tube fin est introduit dans l'utérus par le col ou à travers la paroi de l'abdomen. Un échantillon de tissus de bons, placenta est prélevé permettant de déceler dans certains cas, ou des anomalies.

6) L'enregistrement du rythme cardiaque du fœtus (monitoring)
Cet examen consiste précisément à enregistrer l'activité électrique du cœur du fœtus à fin d'obtenir des renseignements sur son fonctionnement. C'est l'équivalent de l'enregistrement électrocardiographique (ECG) du cœur de l'adulte. Durant la grossesse le monitoring a pour but de dépister une éventuelle souffrance fœtale qui se traduit par des altérations du tracé électrocardiographique (un ralentissement, une accélération, des troubles du rythme etc.). L'enregistrement permet également de surveiller le retentissement des contractions de l'utérus sur l'enfant.

7) Le test au syntocynon, en fin de grossesse, a pour but de provoquer des contractions de l'utérus après la mise en place d'une perfusion de syntocynon. Normalement les contractions maternelles ne doivent pas modifier le rythme cardiaque du fœtus. Une éventuelle souffrance fœtale se traduit par un trouble du rythme cardiaque au moment des contractions de l'utérus.

8) La radiographie du fœtus dépiste, dans certains cas seulement, des malformations foetales et met en évidence la présence de jumeaux. Elle permet également d'apprécier la maturité de l'enfant et de connaître sa présentation (tête située près du col, siège situé près du col). Ces examens ne sont plus prescrits et sont remplacés par l'échographie. Révisé le 07/01/2003

Forum : discussions concernant "Prénatal, ale"

  • ... jusqu'à maintenant. Au 1er trimestre la clarté nucale a été mesurée à 1.23mm et les marqueurs sériques mesurent un risque à ... et que c'est un peu court. Elle m'oriente au diagnostic prénatal pour un autre avis auprès d'un référent. Je vois donc le ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Prénatal, ale"

Commentez l'article "Prénatal, ale"