Ostéodystrophie rénale

Définition 

L'ostéodystrophie rénale, est une complication survenant au sein du tissu composant le squelette, et se développant parallèlement à l'insuffisance rénale (filtration du sang incomplète) chronique (s'étalant sur une longue période).

Cette affection se caractérise par un remaniement, une restructuration du tissu osseux associant une inflammation de celui-ci, une perte d'élasticité, et d'autres modifications à type d'ostéodystrophie mixte, ayant pour conséquence de ralentir l'élaboration de ce tissu osseux.

Généralités 

L'ostéodystrophie rénale, se développe également au cours de l'hémodialyse qui est le procédé artificiel visant à remplacer le rein dans son travail d'épuration sanguine.

Classification 

On distingue plusieurs variétés d'ostéodystrophies rénales (liste non exhaustive) :

  • L'hyperparathyroïdie secondaire est le résultat d'une sécrétion exagérée des hormones parathyroïdiennes, qui s'accompagne d'une inflammation du tissu osseux, et se caractérise par une perte d'élasticité de celui-ci (ostéite fibreuse ou fibrokystique).
  • L'ostéodystrophie mixte est une affection comparable à la précédente (excès de sécrétion d'hormone parathyroïdienne), mais associant une ostéomalacie (insuffisance de minéralisation du tissu osseux) survenant de manière disséminée à l'intérieur du squelette.
  • L'ostéopathie adynamique se caractérisant par une diminution de la fabrication du tissu osseux, aussi bien en ce qui concerne sa formation que sa résorption (destruction de l'ancien tissu qui doit être remplacé par du nouveau).
  • L'accumulation de corps étrangers, et plus précisément d'aluminium durant l'hémodialyse. Cet aluminium se trouve à l'intérieur des liquides (eau et bain de dialyse. Ce métal est susceptible d'entraîner une ostéomalacie qu'il est possible de corriger en surveillant la teneur en aluminium de ces liquides de dialyse), qui ne doit pas dépasser 8 milligrammes par litre (0,3 millimolles par litre) d'aluminium.

Aucun commentaire pour "Ostéodystrophie rénale"

Commentez l'article "Ostéodystrophie rénale"