ASPIRINE PROTECT

Acide acétylsalicylique (aspirine) en comprimés gastrorésistant en boîte de 30, fabriqués par les laboratoires BAYER PHARMA.

Propriétés
Ce médicament contient de l'aspirine qui possède en dehors d'autres propriétés celles de rendre le sang plus fluide. L'effet dure entre quatre et huit jours après l'arrêt du traitement.
Aspirine protect permet en théorie de prévenir les récidives de maladies cardio-vasculaires dues à la présence d'un caillot de sang à l'intérieur d'une artère. Il peut s'agir entre autres d'un infarctus du myocarde d'un accident vasculaire cérébral etc.

Contre-indications

  • Maladies ulcéreuses gastro-intestinales
  • Antécédents d'hypersensibilité à l'acide acétylsalicylique
  • Hémorragies
  • Risque hémorragique
  • Grossesse au cours du troisième trimestre

Précautions d'emploi

  • Accidents anaphylactiques
  • Altération de l'hémostase persistant pendant une semaine voire plus après l'arrêt du traitement
  • Asthme
  • Dispositif intra-utérin
  • Douleurs abdominales
  • Épistaxis
  • Gingivorragie
  • Hématémèse
  • Hémorragies digestives pouvant être à l'origine d'une anémie ferriprive
  • Insuffisance rénale
  • Méléna
  • Ménorragies
  • Métrorragies
  • Oedème
  • Réaction allergique
  • Syndrome de Reye se caractérisant par une insuffisance hépatocellulaire grave chez l'enfant présentant une hyperthermie traitée par aspirine, surtout à la suite d'une infection d'origine virale
  • Syndrome hémorragique
  • Troubles digestifs
  • Ulcérations de l'estomac
  • Urticaire

Effets secondaires

  • Anaphylaxie
  • Asthme
  • Baisse de l'acuité auditive
  • Bourdonnements d'oreilles
  • Douleurs abdominales
  • Hémorragies
  • Maux de tête en cas de surdosage
  • Oedème de Quincke
  • Ulcère
  • Urticaire

L'aspirine ne doit pas être associée avec les médicaments suivants:

  • Anticoagulants
  • Antidiabétiques
  • Autres anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Chlorpropamide (qui majore le risque hypoglycémiant)
  • Diurétiques : précautions d'emploi en cas de forte dose d'aspirine (hydratation, fonction rénale).
  • Glucocorticoïdes
  • Héparine
  • Inhibiteurs de l'enzyme de conversion : précautions d'emploi si forte dose de salicylés
  • Insuline
  • Interféron alpha
  • Méthotrexate
  • Ticlopidine
  • Topiques gastro-intestinaux : augmentation de l'excrétion rénale des salicylés à prendre en compte.
  • Uricosuriques (benzbromarone, probénécide)

Dispositif intra-utérin : risque de moindre efficacité (bien qu'il n'existe pas de consensus à ce sujet).

Exprimez vous !