Lavement baryté

Examen radiologique qui donne la possibilité de visualiser le gros intestin grâce à une radiographie effectuée après préparation par de la baryte (produit de contraste injectée dans le colon). Cet examen se pratique de moins en moins depuis la généralisation de la coloscopie (visualisation directe de l’intérieur du côlon, par l’intermédiaire d’un appareil muni de fibres optiques).

Une radiographie de l’abdomen prise sans préparation préalable, ne montre pas avec suffisamment de précision l’intérieur des organes creux. C’est pour cette raison que l’on emploie la baryte comme produit de contraste qui met en valeur les modifications anatomiques et anormales des la paroi du colon, et de sa muqueuse de recouvrement (couche de cellules de protection).

Le lavement baryté que l’on obtient à l’aide d’une canule appelée anorectale, introduite dans le rectum par l’intermédiaire de l’anus, permet d’effectuer 2 types de lavement baryté, le lavement baryté simple et le lavement baryté en double contraste.

Le lavement baryté simple

Il consiste à injecter dans le colon une solution (un mélange) de baryte beaucoup plus fluide que pour effectuer un lavement baryté en double contraste.

Le lavement baryté en double contraste

Il se fait en utilisant une baryte plus épaisse. La pénétration du produit de contraste s’accompagne d’une insufflation d’air une fois que la baryte est en place. C’est insufflation permet d’écarter les parois du côlon et entraîne le dépôt de produit baryté qui vient se déposer sur la muqueuse du côlon en une fine couche opaque. Cette technique est particulièrement employée pour mettre en évidence des polypes.

Parfois l’utilisation de la baryte présente quelques dangers, (quand il existe une suspicion de perforation colique : passage des selles de l’intérieur du côlon vers l’abdomen, traduisant le fait que celui ci est percé).

L’examen lui-même

Pour que le lavement baryté apporte tous les renseignements souhaités, le malade doit effectuer une préparation préalable. Le régime sans résidus (comportant la suppression de légumes verts, de viande rouge, de pain frais, et de fruits) doit être appliqué pendant une période d’environ trois jours précédant l’examen.

Quelques heures avant celui-ci on administre au patient un médicament purgatif puis un lavement permettant ainsi aux radiologue d’effectuer son examen dans les meilleures conditions.

Ce lavement se fait par une injection dans l’anus d’une solution purgative généralement constituée d’eau tiède légère ou d’huile, puis la baryte est ensuite introduite dans le rectum. Grâce à un écran de contrôle, le radiologue surveille ensuite la progression du produit de contraste dans le colon. Différents clichés (photos) radiologiques sont pris sous différents angles. L’insufflation, (après évacuation d’une petite quantité de baryte) permet, quand on désire effectuer un lavement baryté en double contraste, de visualiser les malforamations qui sans cela n’apparaîtraient pas à la radio.

Cet examen, pratiqué dans de bonnes conditions et avec un radiologue rompu à la technique, n’est pas douloureux quoiqu’un peu inconfortable.

Forum : discussions concernant "Lavement baryté"

  • lavement baryté ... Combien de cliché pour un lavement ( position du sujet ) et le temps entre chaque cliché ...
  • lavement baryté ... Combien de cliché pour un lavement ( position du sujet ) et le temps entre chaque cliché ...
  • lavement baryté ... en post-évacuation montre une mauvaise évacuation de la baryte perssistant au niveau de l'angle colique droit et le transverse. AU ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Lavement baryté"

Commentez l'article "Lavement baryté"