PROFÉNID L. P. 200 mg

PROFÉNID LP 200 mgKétoprofène sous forme de comprimés à libération prolongée à 200 mgAction
Anti-inflammatoire non stéroïdien possédant des propriétés analgésiques, antipyrétiques et antiagrégantes plaquettaires.

Posologie
· Traitement d'attaque : 300 mg par jour en 2 ou 3 prises
· Traitement d'entretien : 100 mg à 200 mg par jour en 1 à 3 prises

Indications
· Arthrite microcristalline
· Arthrose douloureuse et invalidante
· Colique néphrétique
· Dysménorrhée essentielle
· Lombalgie
· Radiculalgie
· Rhumatisme articulaire
· Rhumatisme inflammatoire aigu
· Rhumatisme inflammatoire chronique (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante)
· Sciatique

Contre-indications
· Antécédent d'allergie ou d'asthme provoqué par la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (y compris l'aspirine)
· Asthme
· Grossesse à partir du 6ème mois
· Hémorragie avec perforation
· Hypersensibilité aux kétoprofène ou à l'un des constituants du médicament
· Hypersensibilité retardée
· Insuffisance hépatique ou cardiaque grave
· Saignement récent du rectum (pour la forme suppositoire)
· Ulcère duodénal en évolution
· Ulcère gastrique

Effets indésirables
· Augmentation des transaminases (exceptionnelle) traduisant une lésion du foie
· Baisse du nombre des plaquettes
· Diarrhée
· Fatigue importante
· Gastralgie
· Hémorragie digestive
· Ictère (jaunisse)
· Inflammation de la cellule hépatique
· Insomnie
· Insuffisance rénale sévère
· Irritabilité
· Leucopénie (diminution du nombre de globules blancs)
· Maux de tête
· Nausées
· Oedème périphérique
· Rhinite allergique
· Syndrome néphrotique (oedème, taux élevé de protéines dans le sang)
· Ulcère gastroduodénal
· Urticaire
· Vertige

La forme suppositoire peut entraîner des effets locaux à type de brûlure du rectum, de démangeaisons ou de douleurs.

Précautions d'emploi
· Affections gastro-intestinales
· Insuffisants cardiaques
· Patients sous anticoagulant
· Patients âgés
· Patients cirrhotiques
· Patients sous diurétique
· Perturbations hématologiques
· Surveillance de la diurèse
· Surveillance de la fonction rénale
· Troubles de la coagulation
· Une surveillance de la formule sanguine, des fonctions hépatique et rénale est nécessaire quand le traitement se prolonge sur une longue période.

Grossesse
Des effets néfastes pour la mère et l'enfant ont été mis en évidence quand ce médicament, à l'instar de tous les anti-inflammatoires non stéroïdiens, est utilisé au cours des 4 derniers mois de la grossesse. Ce risque est présent même pour une seule prise et même en fin de grossesse.

Allaitement
Ce médicament passe dans le lait maternel, en conséquence cette molécule est déconseillée.

Ne pas associer ce médicament avec :
· Anticoagulants
· Antihypertenseurs
· Anti-inflammatoires non stéroïdiens
· Aspirine
· Diurétiques
· Héparine
· Lithium
· Méthotrexate
· Ticlopidine
· Zidovudine

Il est nécessaire de prévenir les femmes porteuses d'un dispositif intra-utérin d'une éventuelle baisse de l'efficacité de celui-ci.

Exprimez vous !