Intoxication médicamenteuse

Il s’agit de l’ingestion soit d’une dose de médicament supérieure à la dose maximum recommandée, soit d’un médicament inadapté (par exemple médicament réservé aux adultes ingéré par un enfant).
L’intoxication par les médicaments est toujours accidentelle chez les enfants.
Elle est par contre généralement volontaire (tentative de suicide) chez les adolescents et les adultes.

Degrés de gravité 

URGENCE IMPOSANT L’APPEL DES SECOURS (SAMU, POMPIERS).

Signes 

Ils dépendent du médicament qui a été pris.
Les symptômes d’une intoxication médicamenteuse sont le plus souvent :

  • Digestifs : nausées, vomissements, …
  • Respiratoires : difficultés à respirer
  • Circulatoires : troubles du rythme cardiaque, hémorragie, thrombus (caillot), …
  • Nerveux : somnolence, coma, perte d’équilibre, délire, troubles de la parole, …

Que faire ? 

  • APPELER LES SECOURS (SAMU, POMPIERS)
  • Tenter d’identifier le médicament en cause (chercher la boîte jusque dans les poubelles)
  • Si la victime est consciente : suivre les conseils du médecin qui vous dira, en fonction du médicament en cause, la conduite à suivre
  • Si la victime est somnolente : la maintenir éveillée par tous les moyens
  • Surveiller la conscience de la victime
  • Se tenir prêt à pratiquer un massage cardiaque externe
  • Si la victime vomit : la mettre en  position latérale de sécurité
  • Si la victime est inconsciente : la mettre en  position latérale de sécurité

Comment l'éviter ? 

  • Conserver les médicaments hors de portée des enfants afin d’éviter tout risque d’accident.
  • En présence d’une personne dépressive, cacher les médicaments, notamment les neuroleptiques, le paracétamol, etc.

Aucun commentaire pour "Intoxication médicamenteuse"

Commentez l'article "Intoxication médicamenteuse"

Exprimez vous !