En attendant les secours

Mettre un blessé ou un malade dans une position confortable en attendant l’arrivée des secours limite le risque d’aggravation des blessures et diminue la souffrance.

Les positions dites « positions d’attente » ont pour but de faciliter la respiration, de protéger la circulation du sang dans le cerveau et de diminuer la douleur.

Dans tous les cas, il faut :

  • Couvrir la victime
  • Rester près d’elle
  • Surveiller son état de conscience, sa respiration, son pouls

 

Que faire ? 

La position latérale de sécurité

  • Cette position couchée sur le côté, en chien de fusil, doit être utilisée pour toute victime consciente ou semi-consciente, qui vomit ou qui saigne de la bouche. Cela permet d'évacuer vers l'extérieur et empêche donc un passage dans les bronches.

La position allongée sur le dos

  • Elle ne doit être appliquée que sur les personnes conscientes sans risque particulier.
  • Les jambes peuvent être surélevées (coussin, petit meuble, …), mais il faudra que ce soit un médecin qui les remette à plat (risque d’arrêt cardiaque).
  • Les jambes doivent être fléchies en cas de plaie ou de douleurs à l’abdomen afin de détendre les muscles abdominaux : placer un coussin ou un tissu roulé sous les genoux de la victime.

La position semi-assise

  • Pour les victimes d’une urgence respiratoire : blessure au thorax, crise d’asthme, pneumonie, œdème du poumon, intoxication par le gaz, …
  • S’il s’agit d’un malade dans son lit : glisser plusieurs coussins dans son dos
  • S’il s’agit d’un blessé : poser une chaise à l’envers derrière lui et l’appuyer sur le dossier protégé par des couvertures ou des vêtements

La position à plat ventre

  • Elle est indispensable en cas de blessure dans le dos.
  • Les victimes qui sont déjà à plat ventre peuvent y rester : c’est une position sûre.

Aucun commentaire pour "En attendant les secours"

Commentez l'article "En attendant les secours"

Exprimez vous !