Portrait de zézé

bonsoir
je vois que mon message a été lu mais que personne ne m'a répondu, je pensais justement que ces sites étaient faits pour s'encourager et s'aider par nos expériences vécues mais je me suis trompée.

Tant pis et merci à vous qui avez daigné y jeter un oeil !

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour c la premiere fois que je viens sur ce site. Depuis deux semianes j ai appris que ma mère qui a seulement 52 ans avait un cancer des poumons à petites cellules avec 9 metastases au cerveau. Et possible extension au foie et au rein.
Là depuis lundi elle est à l hopital parce qu elle commence à être paralysée du côté droit. donc je sais ce que tu endures, je compatis te souhaite plein de courage parce que le cancer du poumon est un de ceux qui se soigne le moins bien. Cea dit ta maman est âgée et les cancers se développent beaucoup moins vite à cet âge. donc bon courage. Elle ne mourra peut être pas de son cancer, et peut être que la chimio pour elle n est pas lameilleure solution.
Je pense que le mieux maintenant c de laisser ta mère tranquille.
Désolée je ne suis pas très optimiste ùais je suis pas mal déprimée aujourd hui.

Portrait de zézé
J'aime 0

Cela me fait plaisir d'avoir une réponse surtout que dans ces cas on se sent si seul.

Je sais que ma mère est âgée et que les miracles n'existente pas, ta mère est jeune, je suis désolée de ce qui t'arrive également, il faut garder le moral comme tu dis, mais c'est tres dur.

je suis agée de 52 ans, j'ai de l'hypertension, du diabète et depuis quelques années une fibromyalgie qui me fait énormément souffrir, mais étant seule depuis 13 ans pour élever mes enfants je suis obligée de serrer les dents et travailler à plein temps.
Avec ma mère on est très proches, je n'ai qu'elle et elle m'a aidé lorsque je me suis retrouvée seule. On a traversé de dures épreuves dans la maladie surtout, car elle a eu de nombreuses choses, comme neurinome de l'acoustique, dérivation vetriculo péritonéale, 2 ulcères perforés à l'estomac, opération à coeur ouvert en 2004, et j'en passe, j'étais là à son écoute et à son chevet, elle commaençait à peine à respirer et a espèrer une mort tranquille sans souffrances quand cette cochonnerie de cancer est arrivé, vois tu c'est pour cela que j'ai la rage, passer tant d'épreuves et pas les moindres, pour finir comme cela c'est triste.
c'est normal que je penses cela, c'est ma mère n'est ce pas ?

Oh je sais combien tu souffres et je compaties de tout mon coeur, il va nous falloir du courage pour amener nos mères jusqu'au bout de leur chemin, je n'ose penser à cela car j'ai trop mal, mais c'est la vérité vrai et on ne peut rien y faire, cette impuissance est intôlérable pour moi.

merci d'avoir répondu à mon appel de détresse et je te souhaite plein de courage et ne perds^pas une minute, passe du temps avec ta maman car ces instants là ne se reproduiront plus.

A bientôt peut être de te lire

Portrait de choupi
J'aime 0

Et bien voilà,je suis dans le meme cas que toi sauf que ma maman va avoir 55ans.Quand on me l'a annoncé le choc,j'ai dur malgré le soutiens de mon époux .Je ne parle pas de mes enfants à qui je dois le dire ,elles n'ont que 12 et 10 ans.Je te comprends et malgré que votre maman a de l'age sa reste toujours une maman.

Bon courage Caty

Portrait de zézé
J'aime 0

merci de vos réponses je suis très fatiguée aujourd'hui, à l'hôpital j'ai craqué, je sais cela nesert à rien, mais quelquefois ça fait du bien, pas devant ma mère bien sûr, à qui je fais bonne figure, mais qui commence à perdre patience, courage et pleure de se voir si mal.
Que faire ? lui dire que des jours meilleurs viendront ? non je ne peux lui mentir à ce point, mais si elle sait que ses jours ou mois sont comptés elle souffrira moralement encore plus alors j'essaie de lui dire de positivier et que chaque jour qui passe est un jour de vie de plus et qu'il faut vire chaque jour pleinement, les jours bien on fait des choses, les jours mal on se repose ! que dire d'autre ? d'ailleurs je vais travailler à mi temps à partir d'avril, je pourrai mieux m'occuper d'elle et le temps que je passerai avec elle on essaiera de faire tout ce que l'on peut pour "oublier" si j'ose dire, sa maladie.
Voilà, merci à tous et à toutes pour vos réponses, je vous souhaite beaucoupe de courage, car la vie du malade change à l'annonce de cette maladie, mais la vie de son entourage s'en voit également perturbée, surtout lorsqu'il s'agit d'une personne très proche.

La vie est ainsi faite, bien que je pense que nous ne soyons pas fait pour venir au monde, souffrir et mourir, quelle drôle de chemin vous ne trouvez pas ?
Amicalement

Participez au sujet "zeze"