Portrait de chouckmary

Bonjour,

Je me pose quelques questions sur un possible lien entre être somniloquie et migraine. J'aurais besoin d'éventuel professionnel pour trouver une réponse peut être à ma question. Je ne suis pas une grande scientifique, bien que la médecine m'est toujours intéressée, alors je voudrais savoir si il pourrait y avoir un lien entre le fait d'être migraineuse et de parler la nuit.

J'ai 18 ans, j'ai détecté des migraines vers 12 ans, et l'année dernière après une augmentation de migraine quotidienne (2 fois par semaine environ: maux pulsatif juste dans la zone frontal gauche) et différents traitements inefficaces, je suis passée chez le Neurologue qui m'a diagnostiqué migraineuse comme une sorte de pathologie fréquente.
Depuis ca va beaucoup mieux, je pense que mes migraines viennent globalement d'excès en tout genre. Trop de lumière, de bruit, trop de gras, de pollution, de fatigue, d'excès d'alcool impromptu après une fête, même si effectivement elles sont plus susceptibles d'arriver en période hormonales spécifiques. Mais mes migraines fonctionnent comme une sorte de "radar à excès" ou "radar de manque" de mon organisme.

Enfin bref, si ca va mieux c'est grâce au propranolol, traitement que je prends chaque jour (1,5 cachet par jour) avec des migraines qui sont passés de 2 par semaine à aujourd'hui, 1 voir 2 par mois avec des crises moins fortes et moins longues.
Lors des crises je prends un Relpax 40 mg, c'est embêtant car le médicament est puissant et il me fait beaucoup dormir, mais l'effet est miraculeux car en plus mes crises ont tendance à durer longtemps et le médicament agit longtemps aussi.

Bon ça c'était technique, juste pour aider les migraineux à trouver des éventuels traitements comme moi je l'ai trouvé qui a mis un certain temps. (comme le mot figure dans le titre) La migraine est génétique (ma mère est migraineuse) mais la somnoloquie (parler en dormant) l'est aussi d'après ce que j'ai pu lire ( merci maman encore!)

Je suis somniloque, assez fréquente, toutes les nuits presque à n'importe quel moment du sommeil (je me réfère aux heures que mes proches me donnent) même si ça arrive souvent quand je dors profondément et souvent aussi, en plein milieu du sommeil. Depuis que je suis petite, je parle la nuit, sauf que petite j'étais un peu plus somnanbule. Maintenant je m'en tiens à bouger plus mais dans mon lit et parler, parler et encore parler.
Parfois mes paroles sont cohérentes, d'autres fois non, je peux chuchoter ou parler comme en journée, voir avoir d'énorme fou rire, ou même parler dans une autres langues, choses, évidemment, dont seuls mes proches se souviennent, parce que moi, pas du tout!

Je ne me sens pas plus fatiguée ou migraineuse au réveil, mais je voulais juste savoir si d'autres migraineux comme moi avait ce problème. Si il était possible d'établir un lien entre les deux, histoire de savoir si les migraineux était plus sujet à la somniloquie/somnambulisme, ou inversement.

Merci beaucoup,

Cordialement, Marie.

Participez au sujet "Yaurai t-il un lien entre Somniloquie et Migraineux ? "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Yaurai t-il un lien entre Somniloquie et Migraineux ? "