Portrait de sofinaly9

Bonjour ...
Voila ,peut etre ce message paraitra-t-il disrespectieux pour certaine personne ,je suis capable de le comprendre.
J'ai 23 ans et cela fait bientot dix ans que je me bats avec anorexie et boulimie.
Donc je me force a vomir une a plusieur foispar jour ,depuis des annees .
J'ai aussi de plus en plus mal a l'oesophage .........,plus besoin de mettre mes doigts au fond de la gorge
J'imagine que j'en mourrai avant de m'en sortir....,cela me paraitrait logique .....
Je voulais juste savoir quel risque j'encours avec ces vomissement repeté?????
Hemoragies ...? Arret cardiaque.......?

Merci

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir sofinaly9,

Aucun propos n'est dysrespectueux sur les forums, il y a juste des symptômes, des vécus, des mal-êtres,... A quoi servirait ce site sinon...

L'anorexie-boulmie est une pathologie difficile à supporter AVANT TOUT pour soi-même, je ne pense pas que les vomissements volontaires soient un plaisir !!! Cela devient plutôt une dépendance "anatomo-organique", dont l'estomac a besoin et dont il s'est fait la réponse lorsqu'il est sollicité ( remplissage ).

Je comprends tout à fait que votre estomac associe simultanément, au bout de dix ans : remplissage => vidange. ( "plus besoin de mettre le doigt pour vomir" )

Sampiternelles questions :

Avez-vous été suivi ? ( psychologiquement )
Cet état n'a pas pu passer inaperçu auprès de votre entourage, quel qu'il soit ? ( passage aux toilettes systématiques après les repas )

J'ai eu une collègue dans votre cas ; les autres la sommé d'arrêter, elle ne pouvait pas...C'était compréhensif...Elle avait 28 ans ( une petite fille ) et cela durait depuis ces 14 ans, elle travaille toujours et à une bonne situation = elle a rencontré quelqu'un qui a stabilisé ses angoisses passées, mais, c'est son vécu à elle...

Vos risques ne sont pas négligeables, vous le savez déjà, en posant la question ; ce qui est très bien de le faire.

Il peut survenir : - une perte de poids ( évidemment ),
- une déshydratation ( perte liquidienne non renouvelée),
- une dénutrition ( perte de minéraux ),
- une brûlure de l'oesophage ( passage du suc gastrique qui est acide, d'où
- une alcalose ( perturbation du plasma par déficit basico-acide ),
- une perturbation biologique ( baisse du potassium dans le sang,
- une fatigue cardiaque,
- une hémorragie digestive due à déchirure de la membrane de l'oesophage, d'où
- risque d'étouffement.

Vous pouvez demander à votre médecin traitant un dosage du plasma => alcalose métabolique et un dosage du potassium ( entre autre, il serait bien de faire un bilan sanguin complet ).

J'espère avoir répondu au mieux pour vous aider à comprendre ( ce que vous avez déjà compris, d'ailleurs ).

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de sofinaly9
J'aime 0

je vous remercie petite fée
si seuleument le fait de connaitre les risques de ce mal etre pouvais m'aider.
Jai etait suivi pendant des annees , jai fait plusieurs sejour en hopitaux psychiatre ....,mais comme un peu partout dans ma vie , je ne me suis laisser la chance d`y arriver , d'y croire tout du moins ....
pour ce qui est de la famille , je leurs en fais voir des vertes et des pas mure ......., et comme la vie et bien faite ,d'autre probleme sont arrivés et je n'ai pas reussi a reconstruire ou plutot construire quelque chose de sain avec eux, elles.
Les crises et les vomissement ne sont pas le plus difficile a cacher , lle plus dur pour moi cest d etre honnete .
Je ne peux pas ,cela voudrais dire ,retour a la case depart.....et je ne suis pas si mauvaise a faire semblant .Seule cest certain , impossible davoir une vie de couple ou ne serai ce daimer , prises au pieges par mes mensoges ....,mais javance...., toujours tout droit , sans oublierd de sourir, je ne marreterais pas , je ne ferais pas marche arriere, peut etre qun jour quelqun me ramassera
Jai peur , jai limpression d'etre perdu et je sais que si il faut jen mourrais avant davoir pu vivre ....., et je ne veux pas ca , je sais que jai droit au bonheur aussi ,enfin que cest possible , que je peux etre autre chose que cette fille qui .........
J'ai l'impression que je suis incapable de faire un choix .Je suis coincée, ou bien alors il ne faudrait pas me demander mon avis.
Voila ......desolée pour tout le caca, ca ne doit pas etre agreable de lire cegenre de message , mais bon ,j'existe

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour sofinaly9,

S'il vous plaît, arrêtez de vous excuser pour vos écrits face à ceux qui peuvent les lire ; toute personne qui vous condamne sur votre discussion n'est pas digne d'écrire sur le site entier.... Qui est-on pour juger notre semblable ? Celui qui peut répondre à cette question peut se déconnecter tout de suite et méditer....

C'est une réaction normale d'être entré dans le mensonge, c'est une protection d'abord de vous ( autoprotection ) pour ne pas qu'on vous harcèle et une protection de votre entourage, cela dit, sachez que l'on ne peut pas mentir à l'infini, l'entourage finit par le découvrir et par amour, peut jouer le jeu avec vous, ainsi, vous êtes, vous existez, même différemment, car que gagnerait-il, cet entourage, à vous mettre face devant vos mensonges ?..... Sûrement votre perte.

Bien sûr que vous êtes incapable de faire un choix, c'est tout à fait normal, faire le choix de vous soigner ? C'est aller vers l'inconnu, et l'inconnu fait peur ; faire le choix d'être honnête ? Votre parcours sera à refaire et les images, les souvenirs que vous renvoie votre cerveau vous font peur.

Le suivi que vous avez fait pendant des années, en est-il ressorti une infime compréhension ou une compréheonsion modérée sur les faits qui vous ont amené à souffrir de cette pathologie ? Qu'avez-vous ressenti, à ce moment-là, devant le fait d'avoir compris certaines choses ?

Il est bon de revenir doucement par le début, pas d'hospi psychiatrique d'emblée => trop de stress spontané.

Aujourd'hui, ce qui est à faire, c'est vous dire que vous n'êtes pas jugée sur votre discussion au sein du forum et du site, d'accord ?
On sent le mal-être dans votre écrit alors qui pourrait ce permettre d'oser une réflexion ? !!!!!!... Je la trouverais INADMISSIBLE !!!!!

Bon courage. Bien cordialement.

Ps : Oui, vous existez ; oui, vous avez droit au bonheur, alors doucement mais sûrement il faut reprendre et savoir le bénéfice et surtout à quel degré vous l'avez ressenti ?

Bon courage. Bien cordialement.

Participez au sujet "vomissement douleurs"